REFLEXION

MOSTAGANEM : La DTP lance une guerre aux dos-d’âne anarchiques



La Direction des travaux publics de Mostaganem aurait imputé la responsabilité à certaines communes à ne pas suivre de près et surveiller les ralentisseurs aléatoires situés sur leurs routes, qui sont placés par la population de manière anarchique pour diverses raisons, constitués de cordes et de béton a-t on informé. Cet organisme a commencé depuis un certain temps à procéder à la suppression de ces dos d’ânes, mais il leur faut de longues périodes pour les éradiquer complètement à travers toutes les routes des communes a t on ajouté. La même source a précisé que certains responsables de ces communes ne prêtent guère attention à ces ralentisseurs plantés sur leurs routes sans être retirés, ce qui a encouragé les citoyens à les installer au hasard dans diverses routes et même des allées à côté de leurs maisons. La situation est différente sur les routes nationales situées au niveau de la wilaya de Mostaganem, où la DTP assure le placement des ralentisseurs  de manière conforme et qu'il n'y a pas ce type de ralentisseurs aléatoires.

Gana Yacine
Samedi 17 Février 2018 - 17:52
Lu 408 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 17-06-2019.pdf
3.27 Mo - 16/06/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+