REFLEXION

MOSTAGANEM : LE PROJET DE LA ZONE INDUSTRIELLE DE BORDJIA A LA TRAINE ! : Des milliards jetés en l'air

L'investissement dans l'industrie agroalimentaire de la zone industrielle « El Bordjia », à la commune d’El Haciane » qui s’étend sur une superficie de 1700 hectares est resté au point mort. Depuis février 2016, date du lancement du projet et après que le ministre de l’intérieur avait octroyé 90 milliards à la wilaya pour l’aménagement et la viabilisation de la zone et que les pseudo-investisseurs ont bénéficié des terrains et des prêts bancaires, aujourd’hui Bordjia est une zone fantôme, à part une plaque à l’entrée du site et les chiens errants, aucun signe de vie ..!



En 2016, alors que la wilaya de Mostaganem   tablait sur une hausse des investissements agroalimentaires et des mégas projets laitiers et rechaussée son plan pour mettre à la disposition des investisseurs près de 1700 hectares  pour la réalisation de leurs projets , des grandes sociétés étrangères et nationales et investisseurs locaux  se sont bousculés aux portes de la direction de l’agriculture pour acquérir un terrain agricole . Mais constatant aujourd’hui l’état de cette zone sans vie  , on réalise que tous ses efforts pour booster l’économie agricole se sont évaporés et que la zone industrielle de Bordjia , n’est autre qu’une terre fantôme et le projet s’avère une grande arnaque après que les chanceux bénéficiaires des terrains se sont remplis les poches par les prêts bancaires et laissant leurs terres abandonnées aux chiens errants. Aucun signe de vie, à part une plaque à l’entrée du site  dont est écrit ‘’la zone industrielle de Bordjia’’ aucun investisseur n’a investi les lieux, un terrain nu et rien d’autre. Ceci, malgré que le ministre de l’intérieur avait octroyé à la wilaya la somme de 90 milliards pour l’aménagement et la  viabilisation de la zone de Bordjia.  Cette zone qui s’étend sur une superficie de près de 1700 hectares devrait accueillir le méga projet américain de la ferme laitière, ainsi qu’une unité de production de plaques métalliques qui s’étendant sur une superficie de 10 hectares, sera construite par le groupe industriel « Mehri » avec un partenaire chinois et dont la capacité de production avoisinera les 500.000 tonnes/an, également un autre  mégaprojet du groupe turc « Tosyali » .En  plus des  20 hectares réservés pour chaque investisseur local dans cette zone d’activités,  73 hectares  ont été réservés aux petites et moyennes entreprises. Rappelons qu’en février 2016, l’ancien wali Temmar, accompagné du représentant du BNEDER (Bureau National d’Etudes de Développement Rural) s’est rendu au niveau de la zone industrielle de Bordjia  dans la commune d’El Haciane, dans le cadre du projet de création d’un bassin laitier sur les terres salines et plusieurs autres usines  agroalimentaires. Le projet vise la réalisation d’une infrastructure de production de lait par l’introduction d’un élevage de 4.000 vaches laitières. Egalement en avril 2017 ; l’ancien Ministre Ouali lors de sa visite à Mostaganem pour donner le coup d’envoi de la réalisation du rejet des eaux usées dans la commune de Haciane, sur 07 km d’un montant de 13 milliards de centimes. Une exposition sur le projet d’aménagement du bassin laitier de Bordjia sur 1 700 hectares, lui a été  présentée par la wilaya sur les lieux.  Alors que la wilaya comptait  sur les mégas projets de Bordjia  pour pousser le développement local de la wilaya de Mostaganem et gagner son autonomie  financière, semble encore une fois vivre le rêve du tramway qui traine encore et le rêve de la radiothérapie qui s’attarde  ainsi que le rêve de l’hôpital  Kharrouba  qui s’éternise !

Riad
Lundi 4 Décembre 2017 - 20:47
Lu 1005 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 14-12-2017.pdf
3.59 Mo - 13/12/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+