REFLEXION

MOSTAGANEM : L’hôpital ‘’Che Guevara’’ attend son chauffage central, depuis 8 ans

Inquiétante est la situation que vivent les pensionnaires et patients de l’hôpital de Mostaganem. En l’absence d’un chauffage central, depuis 08 ans, les malades grelottent de froid pendant les hivers. Le pouvoir de règlement de ce problème d’équipement est au niveau de la tutelle Ministérielle, depuis l’Eté 2019 et son attente devient trop pesante, ces derniers temps.



En effet, l’entreprise publique hospitalière de Mostaganem  se situe au cœur d’un chef- lieu de wilaya, où elle est censée prendre en charge la santé d’une population estimée à 300 mille personnes environs. Depuis 2 ans, cette importante structure centrale, au niveau local, a la particularité de fonctionner réellement comme un « centre hospitalo-universitaire » (CHU) sous le couvert d’un simple statut d’ « entreprise publique hospitalière » (EPH). De cet fait, cet organisme ne dispose pas de Budget d’équipement et dépend totalement, en la matière, de ce que veuille bien lui donner sa tutelle du  premier ou du second degré et toute la problématique est là. La relance de cette affaire d’équipement en système de chauffage central, a-t-on appris, s’est traduite par le dépôt du dossier technique y afférent, au niveau du Ministère de la santé et de la population au cours de l’Eté 2019 et aucune réponse n’a fait écho, à ce jour. Selon des informations crédibles, le montant de cette opération d’équipement en un système de chauffage central pour l’hôpital « Che Guevara », a été évalué à plus de deux (+  de 02 Mds Cts) milliards de centimes, sans tenir compte de la dévaluation ni des prix actuels actualisés. Et, c’est depuis huit (08) ans, croit-on savoir, que cet hôpital essaye de se débrouiller tant bien que mal avec l’utilisation non conventionnelle de climatiseurs domestiques qui, non seulement sont énergivores mais en plus, n’offrent pas un service de qualité et encore moins de sécurité, avec plus de tracas, en prime. Ces derniers temps, en cet hiver  relativement rigoureux, de nombreuses familles de  personnes hospitalisées dans cet établissement ont exprimé leur colère de devoir ramener à leurs malades  parfois quatre (04) couvertures  et plus pour les protéger du froid glacial qui sévit en cette période. Aussi, n’est-il pas opportun que nos élus des deux chambres s’y mettent pour accompagner les responsables locaux concernés dans la mission de redynamiser le secteur de la santé de Mostaganem, par un train de mesures nécessaires. A  noter, par ailleurs que Mostaganem devrait accueillir le fameux hôpital des 240 lits de Kharrouba qui a trop trainé et ce, dès la fin du second semestre 2020, en principe. A cela, resterait à relever le niveau  d’activité opérationnelle  qui est restée réduite depuis les 3 dernières années, au niveau des trois (03) nouvelles entreprises publiques de la santé de proximité des Daïrates de Mesra, Bouguirat et Achâacha. Entre-temps, la priorité des urgences reste le déblocage d’un budget nécessaire à l’équipement de l’hôpital « Che Guevara » en un système de  chauffage central.

Younes Zahachi
Mercredi 29 Janvier 2020 - 15:54
Lu 353 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-02-2020.pdf
4.29 Mo - 18/02/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+