REFLEXION

MOSTAGANEM : L’absence de pluie inquiète les fellahs



L’absence de pluie  préoccupe les fellahs de la région de Mostaganem à l’instar des régions de l’Oranie notamment les céréaliculteurs qui attendent avec impatience les pluies pour lancer la campagne des labours-semailles. Ils sont donc optimistes, en attendant l’eau de pluies dans  les semaines à venir. En effet,  la sécheresse qui sévit sur la région a retardé considérablement l’opération de la campagne labours semailles, en ce sens, un des agriculteurs « B.C »  a indiqué  que les façons culturales ont été réalisées, il reste que l’arrivée des pluies pour  réaliser les objectifs en production agricole, ajoutant que  ce retard végétatif, n’est pas dû uniquement au manque de précipitations, mais aussi aux gelées. Quant aux ‘’patatiers’’ , ils se sont procurés les semences de pomme de terre et n’ont pas encore ensemencé les tubercules par manque de pluie. Certains agriculteurs mieux équipés de moyens peuvent apporter des irrigations d’appoint, en puisant dans les forages, les puits, mais cela reste insuffisant. Face à cette situation, certains autres agriculteurs des régions rurales de la wilaya de Mostaganem, ont demandé  l’obtention  des autorisations pour forer des puits afin d’irriguer leurs différentes cultures, les laissant dans une situation inextricable. Dans ce contexte, une nouvelle procédure très allégée a été mise en place, suite à une décision ministérielle pour permettre à de nombreux fellahs, de forer des puits pour irriguer leurs cultures. Tous les dossiers de demande d'autorisation de creusage de puits d'irrigation vont être repris et traités dans les meilleurs délais,  et ce pour les encourager à mieux s'investir dans la production agricole. Il y’a lieu de rappeler  que plus de 240 autorisations de forage pour la recherche des eaux souterraines et de puits destinés à l'irrigation agricole et à l'élevage ont été accordés par les services de la wilaya de Mostaganem ces deux dernières années. Notons que l'année écoulée, les services de la wilaya ont accordé 219 autorisations de forage de puits, dont 204 autorisations pour l'irrigation agricole et 29 autres similaires, depuis le début de cette année, en attendant l'accord de  150 autres demandes répondant aux conditions juridiques en vigueur. Ce stress hydrique s'est répercuté négativement sur l'approvisionnement en eau potable de la wilaya de Mostaganem alimentée principalement à partir du barrage de Chélif et celui de Kramis à sec depuis plusieurs semaines.            

Gana Yacine
Mercredi 25 Novembre 2020 - 14:45
Lu 358 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma