REFLEXION

MOSTAGANEM : Détournement de 102 ha de terres agricoles à Boukerdel

Le silence des responsables locaux de la daïra de Hassi Mamèche, le ‘’ni vu ni entendu parler’’ des services compétents, voire même la complicité d’anciens hauts responsables de la wilaya ont encouragé certains ‘’promoteurs prédateurs’’ à dévaster plus de 100 hectares de terres agricoles au niveau de la zone agricole ‘’ Boukerdel- Rhahla’’ située à quelques centaines de mètres du tronçon Hassi Mamèche –Ain Nouissy dans la commune de Hassi Mamèche.



Tandis que le président de la République affirme que les terres agricoles sont considérées comme une ligne rouge à ne pas franchir, la commune de Hassi Mamèche est devenue le théâtre d’un véritable massacre foncier à ciel ouvert où une enquête judiciaire approfondie s’impose pour déceler les tenants et les aboutissants du scandale qui ne dit pas son nom ! A l'heure où nous mettons sous presse, les impunis continuent encore de squatter les terrains agricoles à Hassi Mamèche et les détourner de leur vocation agricole, les morceler et les revendre à des prix exorbitants, permettant  d’une façon irrégulière à leurs clients d’y construire des habitations.
Détournement de 102 hectares de leur vocation agricole à Boukerdel
L’affaire de détournement d’un terrain de 102 hectares, situé dans le zone ‘’ Boukerdel- Rhahla’’ est l’exemple concret de l’absence de l’Etat dans cette daïra, sinon comment peut-on expliquer le morcèlement d’un terrain agricole d’une grande superficie de 120 000 m2 (102 ha) sans permis de lotir et sans l’approbation par la wilaya du Plan Directeur d'Aménagement et d'Urbanisme (PDAU).
 En effet, l’indélicat agent immobilier qui n’est autre qu’un promoteur en quête de fonds pour financer ses projets de ‘’ promotion immobilière’’ a acheté les cent hectares de terrains agricoles auprès de particuliers à des petits prix pour ensuite les morceler et les vendre comme terrains à bâtir à des prix excessifs sans aucun respect  des décrets et des lois de l’urbanisme qui régissent le foncier agricole , forestier et autres. Ainsi, le Décret exécutif n°91.177 du 28 Mai 1991 fixant les procédures d’élaboration et d’approbation du P.D.A.U, modifié et complété par le décret exécutif n°05-317 du 10 sept 2005 a été bafoué. L’APC de Hassi Mamèche, selon des sources proches du maire, n’a pas encore émis son avis favorable quant à la troisième phase du PDAU qui révèle des réserves au sujet de la superficie du terrain, soit 79 hectares au lieu de 102 hectares sollicités par le propriétaire, ainsi que transfert du dossier à la wilaya pour avoir l’aval de la direction de l’agriculture et celle de l’urbanisme pour être ensuite le transférer à l’APW pour délibération. Mais avant que tout ce paquet de décisions administratives ne voit le jour, le nouveau propriétaire du terrain , bien dans ses baskets, sans perdre du temps , il construit son parking et magasin et lance les travaux de viabilisation , l’ouverture des pistes, le placement des poteaux d’éclairage public et la plantation des palmiers pour ensuite morceler le terrain en un millier de lots de terrain d’une superficie de 100 à 200 m2 chacun pour le revendre à  12 mille DA le m2… au montant global de 120 milliards de cts.
Dépêchée sur les lieux, l’équipe du journal Réflexion a constaté que près d’une centaine de constructions (villas et maisons) sont déjà construites et des plaques de signalisation sont plantées tout le long du terrain en question, indiquant des terrains à vendre !
Aux dernières informations, des sources révèlent que le wali de Mostaganem et lors de la dernière réunion d’investissement qui a regroupé le wali et les directeurs de l’agriculture, de l’ONTA, du Cadastre, des Domaines et de la Conservation des forêts, avait ordonné le transfert de cinq dossiers de bénéficiaires de terrains agricoles vers la justice et l’annulation de 155 concessions agricoles. Une décision responsable de la part du wali qui annonce une guerre sans merci contre les spéculateurs du foncier agricole.  

 

Riad
Mardi 10 Novembre 2020 - 15:45
Lu 636 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma