REFLEXION

MOSTAGANEM: Des ressortissants africains se disputent la « Sadaka »



Plusieurs couples de ressortissants de pays africains, accompagnés d’enfants sont de retour à Mostaganem depuis quelques jours, ils s’adonnent à la mendicité, dans différents endroits de la ville, notamment au niveau de la route d’Oran, plus précisément avant d’arriver au feu tricolore, menant à la cité belle vue ex Cia. En effet, il suffit parfois qu’un seul véhicule y stationne pour attendre le feu vert, cela crée un embouteillage sur des centaines de mètres, pour cause ces SDF, se ruent vers ce dernier pour demander une « Sadaka ». C’est le seul moyen qu’ils ont trouvé pour inciter les gens à leur donner de l’argent. De pareilles scènes  qui se répètent quotidiennement accentuent l’aspect de dégradation des lieux, elles montrent sur place un homme portant un bébé dans ses bras se tenir en plein milieu de la route animée par la circulation, suivi d’une femme, sûrement son épouse, faisait de même en tenant un jeune garçon devant elle. Face à de telles situations, la circulation devient si lente, vu que l’embouteillage commence à s’installer car les conducteurs doivent ralentir  à l’approche de ce couple installé en plein milieu de la chaussée. L’origine de cet embouteillage est provoqué par ces gens qui mendient et ce sans tenir compte ni de leur sécurité propre, ne celle de leurs enfants. Les responsables concernés devront, pour préserver la renommée de la ville, entreprendre toutes les mesures nécessaires, pour éradiquer le phénomène de «la mendicité professionnelle".
 

G.Yacine
Samedi 24 Décembre 2016 - 20:05
Lu 257 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma