REFLEXION

MOSTAGANEM : Des mariages en temps de guerre contre le Covid19



A Mostaganem, en fin de cette semaine, deux ou trois cortèges de mariage ont été vus traversant la ville  de manière plus ou moins ostentatoire, à la surprise générale. C'est là une anthèse donnée au sens du confinement prôné par l'organisation mondiale de la santé et par notre gouvernement, à travers les autorités locales compétentes. On sait d'avance que de tels événements offrent une occasion propice à la férocité du Covid19 pour transformer les fêtards en vecteurs de transmission à large spectre. Devant la menace de ce fléau meurtrier, nul n'a le droit de mettre la vie d'autrui en danger et c'est bien le cas en ces moments de prudence générale. Pour ces noceurs, le confinement ne suffit plus et c'est l'obligation de précaution maximale qui doit prévaloir d'autant plus que le pays est désormais en phase 3 dans la guerre contre ce type de coronavirus. On vient à se demander s'il n'y a pas là une certaine forme d'inconscience suicidaire chez les noceurs de dernière minute qui s'amusent à flirter avec une mort silencieuse et furtive.         

Younes Zahachi
Lundi 23 Mars 2020 - 16:15
Lu 619 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 30-03-2020.pdf
2.89 Mo - 29/03/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+