REFLEXION

MOSTAGANEM : ‘’Derb’’, un quartier transformé

Le quartier ‘’Derb’’ de Mostaganem anciennement connu sous l’appellation ‘’Derb el Houd’’, était un quartier très agréable où les gens prenaient plaisir à vadrouiller, il comptait plusieurs lieux pittoresques, hérités de générations anciennes.



Les anciens disaient de lui qu’il était typique, mais il y a de ça assez très longtemps avant sa grande transformation, le rendant méconnaissable, hélas. Seulement, rien ne nous empêche de remuer son passé riche en histoires, abritant vestiges et secrets ancestraux pour se remémorer des souvenirs et réminiscences d’antan qui faisaient la fierté de ce quartier respirant l’originalité, la beauté et l’authenticité à Mostaganem. ‘’Les salons de coiffure, les boutiques, les magasins divers , … de cette cité ancestrale, rangés de part et d’autre de la rue principale ‘‘ex-rue Grande’’ offraient un peu de tout au visiteur, où il lui était possible de faire des achats et admirer tout à loisir, les mains habiles et expertes des tailleurs confectionnant, couvertures, habits traditionnels, gandouras et autres vêtements…. Nul ne pouvait se lasser de contempler le travail fin des orfèvres et autres artisans dont cordonniers, tisserands, menuisiers, plombiers, potiers…qui, les uns façonnaient l’or et l’argent, tandis que les autres, produisaient, fabriquaient, entretenaient, réparaient, créaient…, objets et choses, avec dextérité principalement à l’aide de leurs mains uniquement. Très animée d’une fréquentation citoyenne hors du commun de jour comme de nuit, la cité brillait par ses cafés populaires appelés ‘’cafés maures’’, inoubliables qui ne désemplissaient pas de passants et de visiteurs. Ces cafés maures faisaient également office de foyers de rendez-vous culturels notamment, dans une atmosphère conviviale autour d’un bon café.
Les Hammams ou bains maures existants mais fermés de nos jours, fissurés par le temps, rappellent à chacun, un lieu social très important où l’on prenait le temps de se retrouver après une journée de travail harassante pour enfin se détendre. Ils servaient également d’hébergement aux visiteurs et SDF qui s’attardaient un peu la nuit.
Totalement modifié et hanté, le Derb actuel enlaidi se veut être pauvre en décors mais riche en histoires et souvenirs totalement ensevelis, alors que jadis, c’était le quartier des bonnes affaires et du commerce à l’ancien qui séduisait résidents et visiteurs. Il était la grande fierté de la ville de Mostaganem.

 

Benyahia Adda
Mercredi 7 Novembre 2018 - 18:18
Lu 740 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 15-11-2018.pdf
3.06 Mo - 14/11/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+