REFLEXION

MOSTAGANEM : Décès de la jeune Benaoumeur Zoulikha, musicienne d’Ibn Badja

La jeune musicienne BENAOUMEUR Zoulikha, sociétaire de l’ association Ibn Badja de musique andalouse de Mostaganem est décédée le 15 juin, à l’hôpital d’ Oran , ravie à l’affection des siens des suites d’une brève maladie qui l’a foudroyée à la fleur de l’âge .



C’est   la Mort  qui  console, hélas ! et  qui  fait  vivre (Charles  Baudelaire). Musicienne   talentueuse   et  soliste  à  la   voix  prometteuse  , elle  gravira   avec    assiduité  les  paliers  d’un  brillant  cursus  musical  , en  fréquenta  d’abord  la  classe  d’initiation  ,drivée  par  le  regretté  Sid Ahmed  Benalioua  ,celui-là  même  qui  l’initiera  aux  premiers  rudiments  de  la   musique  andalouse  , avant   qu’elle  ne  rejoigne  la  classe  moyenne  que  dirigeait  Benalioua  hocine , puis   la  classe   supérieure , placée  sous  la  houlette  de  Fayçal  Benkrizi ,  où  progressivement  , ses  prédispositions autant  vocales   que   musicales   seront  mis   en  exergue ,  au  grand  bonheur des  mélomanes  .C’est à  ce moment  qu’elle  prendra   de  l’allant  et de  l’ assurance    en se   mettant   au service  d’une   musique   séculaire   héritée   des   siècles  d’or  de   l’Andalousie  médiévale  .Ses  collègues  musiciens  et   musiciennes , bouleversés  par  ce  triste  coup   du  sort  , n’oublieront  pas  de sitôt   cette  jeune   fille   d’apparence   frêle , mais  dont  l’ innocente  grâce   et   les  hautes   qualités  morales , en  faisaient  une  personne   attachante   et   respectée  .Née  à Mostaganem   le 06  août 1997 , la jeune Zoulikha  était une  brillante   universitaire   qui  préparait  assidûment  un   diplôme en  Biologie . Tous   ses  collègues  ont  en  mémoire  , l’immense   chagrin   que  la  défunte  avait   ressenti , lors  du  décès  , en  septembre  2015  ,  de son  professeur  de  musique , feu   Benalioua  Sid  Ahmed . En  ces  moments  douloureux, nous  pensons  à  sa  famille   éplorée  et  prions   Allah  de  la  soutenir   dans  cette   pénible   épreuve  ,  comme  nous  leur présentons   , nos   condoléances  attristées , en   demandant   au Tout-Puissant  ,dans   ces jours   bénis   de l’ Aïd El  Fitr   , d’accueillir  auprès  de  Lui  ,   cette  enfant  candide  et  pure  ,  qui  eut  dans  la vie   un  parcours  certes  bref  mais O  combien  lumineux   , à  l’image d’un  brillant  météore , dont  la clarté  luira   pour  longtemps , dans  nos  prunelles  assombries  par  cette  soudaine  disparition  . Mais   le  Destin   est  l’attribut   du  Seul  Dieu. Inna    Lillah   oua  inna  ilaïhi    radjiôun 

Dr. Mahfoud BENTRIKI
Samedi 16 Juin 2018 - 17:25
Lu 3224 fois
CULTURE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma