REFLEXION

MOSTAGANEM : 6 individus arrêtés et 60 millions restitués

En dépit de son interdiction par la religion, les lois de la République et de la morale, le vol reste pour beaucoup de jeunes désœuvrés, l’unique moyen de gagner la vie, et finir souvent le restant de leurs jours derrière les barreaux. Les éléments de la police judiciaire viennent encore d’arrêter 06 individus en mettant fin à leur sale travail, et dont 05 sont en détention préventive et 01 a été condamné à une année de prison ferme; alors que deux autres restent en fuite.



Dans le cadre de la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes, les éléments de la police judiciaire, relevant de la troisième sûreté urbaine sont parvenus à arrêter trois personnes impliquées dans deux affaires distinctes et la restitution d’un montant de 60 millions de centimes. La première affaire a été élucidée suite à une plainte d’une victime d’un vol par l’un de ses proches, d’une valeur de 130 millions et des bijoux  en or. Multipliant les recherches en vue d’appréhender les auteurs du fait, les enquêteurs sont parvenus à apprendre que l’accusé a remis les bijoux volés en gardant la somme d’argent pour quitter le pays et partir à l’étranger. Par la suite, le reste de l’enquête a révélé que l’opération en question cachait derrière toute une bande d’individus qui prévoyait de se rendre au Maroc pour gagner après cela l’Europe. Sur ordre de perquisition du domicile de l’un des mis en cause, émis par le procureur de la République près le tribunal de Mostaganem, les policiers ont arrêté les auteurs avec la restitution du montant. Répondant aux initiales de Y.B, âgé de 23 ans, B.N.CH, âgé de 20 ans, Y.B.A, âgé de 22 ans, de M.B, âgé de 22 ans, de B.M, âgé de 21 ans, tous résidents à Mostaganem, ces derniers furent présentés  par devant le procureur de la République près le tribunal de Mostaganem, pour les délits d’association de malfaiteurs, de vol et de dissimulation d’objets volés. Le juge a ordonné de les mettre tous en détention préventive à l’attente de leur comparution devant la cour. Quant au reste de la bande, deux autres individus répondant aux initiales de B.M.S, âgé de 19 ans, et de DJ.A.HA, âgé de 21 ans, habitant tous les deux à Mostaganem, ils demeurent toujours en fuite. La deuxième affaire porte sur une tentative de vol à la tire en flagrant délit. Effectuant une ronde à la rue Khattab Abdelkader à Mostaganem, les policiers se sont aperçus qu’un type harcelait les filles. L’ayant pris en filature, ce dernier s’introduisit au sein d’un centre commercial où il a fini par se faire prendre en flagrant délit pour une tentative de vol à la tire (sa main en plein sac d’une fille). Répondant aux initiales de L.A.N, âgé de 22 ans, demeurant à Mostaganem, l’auteur a été présenté au procureur de la République près le tribunal de Mostaganem, pour le délit de tentative de vol à la tire en flagrant délit et a écopé d’une année de prison ferme avec une amende d’un montant de 05 millions de centimes.

L.Ammar
Lundi 1 Mai 2017 - 20:16
Lu 359 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 21-03-2019.pdf
3.17 Mo - 20/03/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+