REFLEXION

MINISTRE MOHAMED AISSA : Alerte à la pensée sectaire



Le ministre des Affaires Religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa, a affirmé à Biskra que la lutte contre la pensée sectaire se fait à travers l’immunisation de la société basée sur la référence propre à l’institution religieuse nationale. Dans une conférence de presse tenue en marge de la cérémonie d’ouverture du colloque international Okba Ibn Nafa au centre culturel islamique de la commune éponyme, le ministre a indiqué ''que la référence de l’institution religieuse nationale qui puise sa force de l’école de la conquête islamique (El Fateh el-islami) et de l’école mohammadienne est de nature à procurer  l’immunité nécessaire à la société''. "Notre confiance dans les savants de notre pays et dans les ouvrages rédigés par nos aïeuls et notre rassemblement autour de notre institution religieuse seront la forteresse qui repoussera les idées extrémistes", a encore dit M. Mohamed Aïssa. ''L’institution religieuse par sa nature amène la personne à servir sa  religion et sa patrie'', a considéré le ministre en relevant que les mouvements de réformes issus des zaouïas algériennes qui sont l’héritière de l’école de la conquête islamique ''ont toujours alimenté l’esprit patriotique et prêché le devoir de servir la patrie''. ''Toute action qui vient démolir de pareils efforts doit mettre en alerte l’élite intellectuelle, les imams des mosquées, les cheikhs des zaouïas et les médias'', a soutenu le ministre. M. Mohamed Aïssa a auparavant présidé l’ouverture du 6ème colloque international Okba Ibn Nafa en présence du président du Conseil supérieur islamique Bouabdallah Ghlamallah.

Ismain
Mardi 7 Novembre 2017 - 17:05
Lu 232 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma