REFLEXION

MINISTRE DE L’INTERIEUR : Le code communal et de wilaya adopté début 2018

La loi relative au code communal et de wilaya sera adoptée avant la fin du premier semestre 2018, a annoncé dimanche à Alger le ministre de l'Intérieur, des collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui.



Intervenant sur les ondes de la chaine III de la Radio nationale, le ministre a indiqué que le texte relatif à la révision du code communal et de wilaya sera adopté avant la fin du premier semestre 2018, précisant que le processus de réformes engagées par le secteur "entame sa dernière phase". Pour ce qui est de la transparence du scrutin des élections locales de jeudi prochain, M. Bedoui a affirmé que la constitution garantit l'organisation d'élections "responsables et libres" dans lesquelles le citoyen trouvera la voix qu'il aura exprimer dans l'isoloir, ajoutant que la loi organique "fait obligation à tous les intervenants dans l'opération à œuvrer pour des élections transparentes". M. Bedoui a rappelé, dans ce sens, le rôle assigné à la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE) qui accompagne les pouvoirs publics et l'administration dans le processus de vote. Il a aussi soutenu que la disposition réglementaire contenue dans la loi électorale et obligeant les partis politiques à obtenir 4% des suffrages lors des élections précédentes pour pouvoir postuler "est très positive" dans le sens ou elle a permis de voir une dynamique au sein des partis, faisant également remarquer une progression (+10%) en matière de listes déposées comparativement aux élections locales de 2012. Revenant sur la campagne électorale des élections locales, M. Bedoui a indiqué qu'elle a été une occasion pour que "les préoccupations du citoyen s'expriment dans la proximité", qualifiant cela de "très important", dans la mesure ou "le débat et l'écoute participent à ancrer la démocratie participative au niveau local", soulignant par la même occasion, que la tenue des élections sont régies par des "dates constitutionnelles", Exhortant les acteurs politiques à "une culture de respect des dates de chaque élection", M. Bedoui a rappelé que "les élections présidentielles auront lieu en 2019". A propos des préparatifs liés au déroulement du scrutin du 23 novembre, le ministre a indiqué son département est "totalement prêt" pour cette consultation, relevant que certains bureaux itinérants ont commencé déjà à se mettre en place pour permettre aux gens des zones isolées de voter.

Ismain
Dimanche 19 Novembre 2017 - 18:28
Lu 260 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 16-08-2018.pdf
2.96 Mo - 15/08/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+