REFLEXION

MINISTERE DU COMMERCE : L'Algérie régulera davantage ses importations



L'Algérie régulera davantage ses importations sans générer de pénuries et tout en respectant ses engagements internationaux, a affirmé samedi à Alger le ministre de l'Habitat, de l'urbanisme et de la ville et ministre du Commerce par intérim, Abdelmadjid Tebboune. "Nous n'interdisons rien, nous régulons nos importations afin de protéger nos recettes (en devises) affectées par la diminution des cours du baril de pétrole", a déclaré M. Tebboune à la presse en marge d'une visite d'inspection du chantier de la Grande mosquée d'Alger. A ce propos, il a fait savoir qu'une réunion, présidée par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, aura lieu dans les prochains jours pour fixer les montants d'importations des produits soumis au licences d'importation au titre de l'exercice 2017. Par ailleurs, il a souligné que les produits de première nécessité n'étaient pas concernés par ce dispositif de licences mis en place dès janvier 2016: "C'est clair. Nous ne réduirons pas d'un kilogramme tout ce qui est importé en matières de légumes secs, de céréales, d'huile et de sucre". Pour les autres produits, il a avisé que la qualité serait exigée en premier lieu.  

Nadine
Dimanche 26 Février 2017 - 19:31
Lu 294 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 14-12-2017.pdf
3.59 Mo - 13/12/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+