REFLEXION

MINISTERE DE LA JUSTICE : Louh met en garde contre la déstabilisation du pays

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Tayeb Louh, s’est exprimé hier, en marge des travaux de la conférence nationale sur le principe de l’exception d’inconstitutionnalité, que l’Algérie s’engage à combler toutes les lacunes, afin de protéger le pays contre ceux qui se manifestent de l’extérieur et surtout ceux qui veulent faire revenir l’Algérie à la décennie noire.



En effet, M. Louh a ajouté que l’Algérie a fait un pas en avant, grâce aux acquis importants franchis dans les divers volets de la réforme du secteur de la Justice décidée par le Président de la République. Aujourd’hui, l’Algérie s’apprête à vivre une nouvelle conjoncture dans le respect des lois, a t-il encore précisé. A ce propos, le ministre indique que  » des mécanismes de contrôle ont été mis en place pour contrecarrer toute violation des lois, et ce afin, de promouvoir les droits de l’homme et les droits des justiciables. A noter que le principe de l’exception d’inconstitutionnalité est une procédure qui permet à l’une des parties au procès de contester une disposition législative si elle estime qu’elle porte atteinte à ses droits et libertés garantis par la Constitution.

Ismain
Lundi 10 Décembre 2018 - 17:02
Lu 473 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-01-2018.pdf
3.44 Mo - 18/01/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+