REFLEXION

MINISTERE DE LA JUSTICE : La grève des magistrats est "illégale"



Le mouvement de grève des magistrats initié par leur syndicat national est déclaré "illégale" par le tribunal administratif de Tipasa. L'ordonnance du même tribunal  en référé d'heure en heure déclare illégale la  grève observée par le Syndicat national des magistrats (SNM) "sans notification préalable, ni respect du service minimum, outre l'occupation illégale des postes de travail et l'atteinte à la liberté de travail", a indiqué, dimanche soir, un communiqué du ministère de la Justice. "Ce mouvement de grève est illégale car intervenant en contradiction des dispositions de l'article 12 de la loi organique portant statut de la magistrature et  entravant le bon fonctionnement d'un service public sensible, en l'occurrence la magistrature, ainsi que les intérêts des citoyens, d'autant que des juges ont été empêchés d'exercer leurs fonctions et de poursuivre le travail judiciaire", a ajouté la même source. Cette ordonnance contraint la partie défenderesse, à savoir le SNM, représentée par son président à "ne pas entraver l'action judiciaire, et de ne pas empêcher les magistrats d'exercer leurs fonctions et de quitter les lieux de travail", lit-on dans le communiqué.           

Nadine
Lundi 4 Novembre 2019 - 16:03
Lu 367 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 18-11-2019.pdf
3.81 Mo - 17/11/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+