REFLEXION

MERS EL KEBIR (ORAN) : La réception de l'échangeur prévu pour le mois de juillet

La réception officielle du projet de l’échangeur de Mers El Kebir" coïncidera avec le lancement de la prochaine saison estivale et sera livré le début du mois de juillet dans sa globalité et dans tous ses aspects.



Le wali d’Oran, Cherifi Mouloud a annoncé que cet ouvrage est un joyau architectural et qu’il préfère qu’il soit terminé dans sa totalité pour l’inaugurer», a-t-il affirmé. Pour rappel, la livraison de ce projet structurant était prévue pour le 15 mai dernier, mais les travaux ont été interrompus momentanément à cause des pluies torrentielles qui se sont abattues sur la région durant ce mois, a-t-on justifié. Actuellement, le taux d’avancement des travaux dépasse les 80%, toujours selon le chef de l’exécutif, qui précise que les grands ouvrages ont été achevés notamment le pont  est achevé à 100 %. Cet échangeur aura à faire transiter le flux dans le sens Oran-Aïn El-Turck en contournant la ville de Mers El-Kébir, en l'orientant vers la deuxième tranche du mégaprojet de la nouvelle route de la Corniche oranaise, également en cours de travaux, et ce, via un évitement montagneux qui serpentera dans le bassin versant de Mers El-Kébir et débouchera directement sur le lieudit Aïn Khedidja (intersection entre les CW44 et CW45 - Corniche supérieure -), tout en contournant le tissu urbain. Il est donc prévu une connexion entre la route nationale n°2 (RN2), communément appelée route des Tunnels ou la Corniche tout court, et la nouvelle Corniche via un point de jonction situé à hauteur de l'ancienne chapelle de cité Longchamp. C'est-à-dire que, expliquent encore les concepteurs du projet, l'automobiliste venant d'Oran aura l'embarras du choix d'itinéraire pour se rendre à la ville côtière d'Aïn El-Turck et ses environs (Bousfer, El-Ançor, les Andalouses, etc.). Il pourra soit emprunter la future route de la Corniche qui culmine en haut du mont Murdjadjo, soit prendre la RN2 qui serpente dans les falaises avec vue sur mer tout au long du trajet, ou bien encore prendre la route des Tunnels depuis la pêcherie et, une fois arrivé à l'entrée de Mers El-Kébir, à hauteur de la cité Longchamp, bifurquer via une bretelle qui sera réalisée à ce niveau pour contourner la ville et éviter ainsi l'encombrement de la circulation pour rallier la Corniche supérieure. L'on prévoit ainsi trois ouvrages d'art, entre échangeurs en forme de pont et un viaduc sur cette distance, précise-t-on encore. L’ouvrage d'art mastodonte en cours de réalisation à hauteur de la base navale sur la RN2, près de Haï Hansali (ex-Longs Champs), à l'entrée de la commune, sera achevé à 100%, a-t-on appris de source proche du projet.

Medjadji H.
Mercredi 23 Mai 2018 - 17:41
Lu 805 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 19-09-2020.pdf
3.52 Mo - 18/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+