REFLEXION

MENACE SUR L’UNITE DU PEUPLE : Le Président Bouteflika met en garde les ‘’sectaires’’

A l’occasion de la journée du Savoir, le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika a sévèrement mis en garde certaines sectes religieuses sans les citer, qui tentent de diviser l’unité du peuple algérien, selon des idées fort étrangères, qui malheureusement ont été et demeurent encore une source de fitna, et qui doivent être combattues avec clairvoyance.



Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a appelé, à "faire face avec clairvoyance" aux idées "étrangères auxquelles est confrontée l'unité du peuple algérien sunnite"."L'unité du peuple algérien sunnite est confrontée, aujourd'hui, à des idées, qui nous sont complètement étrangères et à d'effrayantes thèses religieuses qui ont été, dans un passé très proche, source de Fitna et pourraient encore l'être si elles ne sont pas appréhendées avec clairvoyance", a précisé le Président Bouteflika dans un message à l'occasion de la célébration de la Journée du Savoir (Yaoum El Ilm), lu en son nom par le ministre de la Culture,  M. Azzedine Mihoubi, à l'Opéra d'Alger. Par ailleurs, le président de la République a fait remarquer que "notre pays demeure exposé à la déferlante civilisation occidentale sur le monde d'aujourd'hui. Une civilisation qui nous met devant un double défi, à savoir réussir l'acquisition du savoir et les moyens de développement économique et technique par nos générations montantes et maintenir l'attachement de notre société, tout entière, à ses références spirituelles et civilisationnelles authentiques». Il a ajouté que "l'avènement de la mondialisation et des moyens de communication modernes ainsi que certains évènements ayant secoué le monde musulman et nouvelles idées, ô combien étrangères au peuple algérien, ont graduellement ébranlé notre cohésion idéologique et intellectuelle au point d'affecter la stabilité de l'Algérie et de la faire basculer dans l'enfer du terrorisme et des affres de la tragédie nationale". Le président Bouteflika, vient encore une fois de remettre à leur place les tenants de ces courants dangereux qui usent des moyens de communication modernes qu’offre la mondialisation pour diffuser leur venin sur internet, tout en tentant de diviser le peuple algérien musulman, qui n’a que faire de leurs balivernes. Ce passage du message du Président ne peut être qu’une façon de siffler la fin de ce jeu dangereux auquel se livrent les extrémistes de tous bords pour de sulfureux objectifs.c

Ismain
Mardi 17 Avril 2018 - 17:52
Lu 323 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 18-08-2018.pdf
3.06 Mo - 17/08/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+