REFLEXION

MELLAKOU (TIARET) : Un terrain de la gendarmerie attise la convoitise

L'ancien siège de la brigade de gendarmerie nationale, datant de l'ère coloniale et situé en plein cœur de la commune de Mellakou, à 16 km du chef-lieu de wilaya de Tiaret, lequel a été démoli suite aux grandes menaces d'effondrement d'une part et d'autre part, est devenu un point de transit pour certaines personnes en quête d'un logement.



Cette situation a motivé les pouvoirs locaux à affecter la brigade de gendarmerie nationale vers des logements appartenant à l'office de promotion de gestion immobilière, selon l'article 20  du journal officiel, portant le numéro 24 du 11 mai 2008, qui stipule que l'appréciation du wali ou celle d'une autorité centrale ,dans le cadre d'éradication de l'habitat précaire ,demeure valable après une correspondance au gouvernement. En complément l’article 9 du journal officiel du 11 mai 2008 consolide la thèse d'octroi de logements de fonction en remplacement de logements endommagés, menaçant effondrement ou ruine. C'est le cas de l'ex-siège de la brigade de gendarmerie nationale de la commune de Mellakou , qui s'est vu affecté vers des logements de l'OPGI, dans le cadre  d'un décret exécutif portant le numéro 142/08 du 11 mai 2008 qui stipule les règles et les normes d'attribution des logements à caractère public et locatif. En ce sens, un bloc de 3 étages (propriété de l'OPGI) a été affecté à accueillir le nouveau siège de la brigade de gendarmerie nationale, cependant l'assiette foncière  qui abritait l’ex-siège, après sa démolition et d'une valeur financière importante, attise toutes les convoitises. Selon plusieurs observateurs, cette assiette foncière et eu égard à son endroit stratégique, car située en plein cœur de la commune et mitoyenne à la R.N14, qui connait un trafic routier très important, pourrait accueillir un équipement public d'un impact vital. Selon une source responsable, le transfert de ce bien relevant des domaines de l'Etat vers les propriétés du ministère de la défense nationale est en cours de réflexion comme c'est le cas de la commune de Guertoufa .Pour rappel ,le commandement territorial du groupement de la gendarmerie nationale et au cours des 10 dernières années a réalisé plusieurs infrastructures ,en dépit de diverses contraintes à l'exemple du siège de la brigade de gendarmerie nationale de Tagdempt ,en cours de réalisation et aussi les sièges de la S.S.I , qui sont déjà opérationnels et qui ont contribué à sécuriser une large population et surtout certaines régions steppiques où le vol de cheptel faisait rage, notant aussi que les sections S.S.i ,ont été d'un impact salutaire pour la population et aussi à l'économie nationale et ce, par une nette éradication de la contrebande ..

Abdelkader Benrebiha
Mardi 6 Octobre 2020 - 16:23
Lu 369 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma