REFLEXION

MEGHILA (TIARET) : Un administrateur de la daïra placé en détention préventive

Le gain facile semble toujours attirer certains administrateurs qui n’hésitent point à se sucrer sur le dos des malheureux administrés. Tel, parait être le cas d’un administrateur de la daïra de Meghila, dépendant de la wilaya de Tiaret, chargé de la gestion des dossiers de demandeurs de logements sociaux. Ce dernier n’a point hésité à exiger de certains citoyens, à lui verser les droits de cautionnement d’un montant de 60.000 dinars. Mais, le pot aux roses a été découvert par le chef de la daïra qui a demandé une enquête ayant abouti à l’arrestation de l’indélicat employé.



En exclusivité, le journal «Réflexion" vient d’apprendre auprès de sources sécuritaires que le magistrat instructeur près le tribunal de Tiaret a ordonné la mise sous mandat de dépôt du  nommé B.M, âgé de prés de 35 ans, marié et père d’enfants pour les griefs de faux et usage de faux, d’escroquerie et abus de confiance. En effet, le mis en cause est un administrateur chargé du traitement des dossiers des demandes de logements sociaux au niveau de la daïra de Meghila, à quelque 43 km du chef-lieu de wilaya de Tiaret. Profitant de la naïveté des citoyens et aussi du poids de son poste,  ce dernier a avancé à certaines personnes, dont les noms ne figurent même pas dans la liste des 40 logements sociaux qui sera affichée prochainement, de verser les droits de cautionnement estimés à prés de 60.000 dinars pour le logement. Malheureusement et  après quelques jours passées, les 6 personnes se sont éveillées sur une véritable escroquerie et sans trop attendre, ils se sont rapprochés auprès du chef de daïra, qui après avoir mené une enquête administrative, a remis le dossier bien ficelé aux éléments de la gendarmerie nationale de la brigade de la commune de  Meghila, territorialement compétents, lesquels ont auditionné sur procès-verbaux, toutes les personnes escroquées ainsi que le mis en cause. Cette affaire a fait le tour de la région et a suscité toutes les ironies, puisque le mis en cause a voulu transformé la daïra en un service de l’OPGI?!

Abdelkader Benrebiha
Dimanche 26 Août 2018 - 20:58
Lu 662 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma