REFLEXION

MEETING DU MOUVEMENT ‘’EL INFITAH’’ A MOSTAGANEM : EL Infitah fait vibrer Mostaganem

Devant la salle rouge archicomble de la maison de la culture ‘’Ould Abderrahmane Kaki’’ de Mostaganem, le docteur Omar Bouacha, président du mouvement ‘’El Infitah’’ a appellé, hier, la forte assistance a voté pour les élus de son parti, qui demeurent si intègres et aptes à provoquer le changement radical si attendu par les citoyens.



Docteur en stratégie, et auteur de plusieurs ouvrages en la matière, le président du mouvement, Omar Bouacha, a souligné, lors de son intervention, que son parti milite pour le changement pacifique, en optant pour le choix d’une élite capable de le provoquer, en recourant à des idées novatrices. Il a ajouté, en ce sens, que la crise  traversée par le pays n’est plus d’ordre financier, mais reste largement minée par un mauvais choix d’hommes. Pour y remédier, l’unique solution consiste  à en élire les meilleurs, des candidats intègres, compétents pouvant assurer une  meilleure gestion des ressources de la collectivité, et proposer des programmes de développement local harmonieux, répondant à la vocation de la région. Il a abordé également la situation du pays où le chômage ne cesse de croitre, la crise du logement s’accentue au fil des ans, et surtout la dégringolade  de l’économie nationale avec une récession jamais connue. Il est revenu  sur la marginalisation de la jeunesse, qui, manque d’alternatives et d’emploi, court à présent, vers un  suicide collectif sur les côtes de la mer. A titre de propositions concrètes, le chef du parti a tenu à déclarer que son association politique qui milite depuis la décennie noire, n’a point cessé de présenter des programmes pour sortir du marasme économique et social et continue de se battre pour un changement radical et pacifique en participant aux échéances électorales. A  ce sujet, le docteur Omar Bouacha a appelé l’assistance présente à saisir l’occasion qui se présente, pour opter pour le choix  des candidats de l’Infitah, qui restent  les meilleurs, de par leur qualification et leur intégrité sans le moindre reproche. En conclusion, le président du mouvement a reproché aux medias publics, qui ne couvrent pas les meetings populaires des partis, et préfèrent juste se charger de l’actualité des partis du pouvoir, le FLN, le RND, le MPA et TAJ. En dernier, il a sollicité la communauté Mostaganémoise de s’impliquer effectivement par le bon choix des hommes compétents, intègres et engagés pour la prise en main du destin et de l’avenir qui est le leur.
 

L.Ammar
Dimanche 19 Novembre 2017 - 18:28
Lu 1585 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 13-12-2017.pdf
4.05 Mo - 12/12/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+