REFLEXION

MAZAGRAN : AADL, une cité urbaine aux ‘’oubliettes’’



La cité urbaine d'AADL de Mazagran, semble être totalement oublié sur le plan de l'entretien et de l'hygiène. Le cadre de vie au sein de cette cité urbaine se dégrade d'une année à l'autre. Composée de 90 blocs d'immeubles, dont chacun est constitué à son tour de 09 étages avec 32 familles par bloc, cette cité livrée dans les années 2000 souffre énormément d'un laisser aller flagrant et de peu d'intérêt des élus de la commune. Les citoyens en colère déplorent le manque des ascenseurs et la panne de ceux existant depuis tant d'années. Cette situation pénalise beaucoup les personnes âgées et les femmes qui ont du mal à monter et à descendre tant d'étages. L'absence de l'éclairage public est également pointée du doigt par les habitants qui sont contraints de se terrer tôt chez eux en face du noir qui sévit au sein de la cité dès la tombée de la nuit. L'insuffisance des dépotoirs intermédiaires est également signalée par les résidents de la cité , qui affirment que les rares bacs d'ordures qui existent, débordent de partout et demeurent sans vidange depuis des lustres .Enfin, la saleté parait fortement caractériser cette cité qui ressemble trop à une décharge sans le moindre entretien où subsiste malheureusement des personnes outrées, des chiens errants et des rats qui se disputent un quotidien des plus lamentables.       

L.Ammar
Lundi 17 Décembre 2018 - 17:22
Lu 286 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 27-06-2019.pdf
3.26 Mo - 26/06/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+