REFLEXION

MASCARA : Situation alarmante face à l'augmentation des cas de corona



La situation vis-à-vis de la maladie du coronavirus est déplorable dans la wilaya de Mascara, et ce, depuis l’allègement du confinement et la réouverture des magasins. Cette information est venue de l'établissement public hospitalier de Tighennif qui reçoit quotidiennement un grand nombre de cas suspects depuis la décision du wali, prise la deuxième semaine du mois. A cet effet, face à la saturation que connait l’hôpital de référence Yssaad Khaled de Mascara, qui n'arrive pas à contenir le grand nombre de malades, après qu'ils aient effectué un scanner dans un premier temps, et des analyses de laboratoire pour s'assurer de l'infection par le virus. Derrière cette hausse de cas de contamination dans la région de Tighennif, diront les spécialistes, il y a ce comportement négatif de certains citoyens, d'où la nécessité de transférer le service des urgences médicochirurgicales de l’hôpital de Tighennif vers la polyclinique de la ville, et permettre l'ouverture d'un autre service pour les admissions des cas suspects après la surcharge que connaissent les trois autres services ouverts à cet effet dans le même établissement depuis le début de la pandémie. Déjà, 50 cas ont quitté l’hôpital, qui en a reçu 24 le même jour, pour en recevoir quotidiennement une dizaine ou plus. Ce qui a poussé les services de sécurité à renforcer leurs effectifs et investir les rues et les quartiers de la ville de Tighennif pour une campagne de sensibilisation relative au port de la bavette et au respect de la mesure de distanciation, voire de dissuasion pour ceux qui ne le font pas. Les spécialistes laissent présager une catastrophe après les enquêtes épidémiologiques des services de la wilaya et disent au wali de la wilaya Abdelkhalek Sayouda que si la situation perdure, et les indicateurs restent les mêmes, il y a possibilité de recourir à des procédures plus sévères, à savoir le confinement total de la zone considérée. La responsabilité de tout un chacun est donc engagée, dira-t-on.   

Sahraoui Lahcene
Mardi 23 Juin 2020 - 17:18
Lu 491 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma