REFLEXION

MASCARA : Quand le confinement est imposé par la chaleur



La canicule enregistrée ces derniers jours dans la wilaya de Mascara dépassant les 44 degrés Celsius, a imposé un confinement total aux citoyens dans leurs maisons. Les rues des villes sont restées presque vides des habitants, qui ont déserté les marchés de fruits et légumes et les magasins en raison de la forte hausse de température surtout les jours de l'Aïd-el-adha, contrairement à l'année dernière à la même période, où les marchés ont connu un afflux considérable de citoyens.  Selon un certain nombre de citoyens que nous avons abordés, la forte chaleur et l'épidémie de Covid-19 ont forcé les habitants à rester chez eux, car ils avaient peur de l'insolation et des maladies qu'elle peut provoquer. La wilaya de Mascara, a été témoin dernièrement de deux incendies, le premier dans la forêt d'El-Menaouer dans la daïra d'El-Bordj ravageant une superficie d'un hectare, selon les services de la protection civile, tandis que le deuxième incendie a touché deux hectares de la forêt de Khouatria relevant de la commune de Zelamta dans la daïra de Hachem, source d'une grande chaleur dans les différentes régions de la wilaya, en raison de la propagation des flammes. Plusieurs villes en l'occurrence, Oued-El-Abtal, Tighennif et El-Bordj, pour ne citer que celles-ci qui connues par la chaleur qui y sévit, ne connaissent  le mouvement habituel qu'à partir de dix-huit heures, quand les habitants vont faire leur commissions et s'approvisionner en produits de première nécessité.               

Sahraoui Lahcene
Lundi 3 Août 2020 - 17:00
Lu 351 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 27-09-2020.pdf
2.6 Mo - 26/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+