REFLEXION

MASCARA : Les eaux usées débordent à Bab-Ali

Depuis plus de 03 mois ; les habitants des rues Sidi Ahmed Benhassane et Ibn-Sina de Bab-Ali de la commune de Mascara vivent des situations des plus critiques de ce quartier populaire.



Ces habitants qui ne décolèrent pas, vivent dans la saleté au sens propre comme au sens figuré, tout en dénonçant une situation insupportable dans la mesure où les bordures de trottoirs et les nids de poules des routes sont devenus le déversoir final de ces débordements. En effet, un regard, situé sur la partie médiane de la première rue, débordent de ses eaux usées, une conséquence du fait que les réseaux sont complètement anciens. Les odeurs nauséabondes qui en résultent, l’eau mélangée avec des excréments qui se retrouve tout au long des deux rues ont anéanti les efforts des habitants les plus touchés afin de contenir le refoulement à cause de la quantité des eaux usées déversées toute la journée. Ces initiatives ne réduisent ou ne solutionnent  pas ce problème.  Heureusement pour les habitants que les conditions météos sont favorables pour réduire la catastrophe car avec la chaleur de l’été, si rien n’est fait d’ici là, ce sera encore pire.  Des soupçons semblent témoigner, sans toutefois que cela ait impliqué la responsabilité des services compétents ; que le problème est dû à la saturation de la conduite principale de la rue Sidi Amed Benhassane.  Il est important de souligner que ce problème a été signalé plusieurs fois à la commune de Mascara et à l’office national de l’assainissement avec l’assurance que tout devrait rentrer dans l’ordre à la fin de cette semaine sans pour autant déterminer laquelle ?

Smain
Mercredi 2 Mai 2018 - 17:50
Lu 207 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma