REFLEXION

MASCARA : Le wali Seyoud hérite d’un lourd passif

Le nouveau wali muté à la wilaya de Mascara hérite d’un lourd passif. En effet, M Seyoud aura à gérer un grand projet sectoriel qui traine et qui accuse un très grand retard que les responsables endossent aux entreprises qui n’ont pas joué le jeu, alors qu’elles (les entreprises) parlent de retard dans le financement.



L’infrastructure de l’hôpital orthopédique de Bouhanifia  souffre en premier du travail qui ne répond pas aux normes d’un hôpital, disent les connaisseurs, un travail qu’on peut dire bâclé. Chaque jour, on pouvait remarquer que des aménagements sont opérés après un effondrement des bordures de fenêtres, des portes et le plus grave, une partie de l’intérieur de cet hôpital est quasiment sombre, la structure devra avoir ses lampes allumées en H.24, ceci alors qu’il existait un service de suivi, un bureau d’études et le reste. Les deux UMC de Mascara et de Sig, un vélodrome qui a consommé des sommes colossales et dont il lui faut autant de financement pour être achevé et qui va sans doute être fermé avec  le reste des infrastructures sportives de Sidi Saïd. Le secteur du logement qui accuse un retard considérable au niveau de toutes les daïras, on a également plusieurs autres projets qui occupent des terrains en plein centre-ville mais demeurent en souffrance depuis des années comme le cas de la banque au niveau de Tighennif, la salle de sport à Mascara pour ne citer que ceux-là. Lors de la passation de consignes, le wali a invité l’ensemble des responsables, chacun au niveau de son département de se doter d’une feuille de route, impliquant la société civile qui peut jouer son rôle citoyen si elle veut sortir de son comportement d’association offreuse de cadeaux pour les gens qui ne sont pas aptes à être honorés, la presse qui a sombré ces derniers temps dans la médiocrité et surtout les investisseurs et les opérateurs économiques qui doivent se conformer aux règles régissant l’investissement qui ne peut être que d’une grande utilité pour le développement économique du pays.

B. Boufaden
Samedi 1 Février 2020 - 15:59
Lu 6091 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-02-2020.pdf
3.9 Mo - 19/02/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+