REFLEXION

MASCARA : La pénétrante autoroutière tarde à voir le jour

La pénétrante de l’autoroute de Mascara qui passe par un terrain trop accidenté, ayant exigé l’installation de plusieurs viaducs dont certains dépasse les 2 kms, c’est une des raisons qui a causé un retard considérable pour la réalisation de ce tronçon qui s’avère d’une importance capitale sur le plan économique en particulier. Les différents walis qui se sont succédés à la tête de la wilaya ont fait chacun de leur côté le nécessaire pour accélérer la cadence des travaux au niveau des chantiers, malgré que c’est une opération centralisée. Une partie des 8 km livrée à la circulation a également soulagé la ville de Sig, qui était étranglée par une circulation intense dont une bonne partie demeure toujours en souffrance.



Les renseignements recueillis sur le retard, avancent que les entreprises revendiquent leurs dus qui s’élèvent jusqu’à présent à quelque  600 milliards, pendant que d’autres disent que le délai est reporté à la fin de l’année 2020  au vu de ces reliefs accidentés. En plus, il a été donné de constater que les visites de chantiers qui étaient périodiques ont complètement cessés ces derniers  mois au niveau local et au niveau national. Notons que c’est à  cause de nombreuses contraintes liées particulièrement au terrain abrupt, glissant et rocailleux des monts de Mezaoura qui ont exigé des moyens importants et des équipements techniques sophistiqués qui ne sont pas venus à bout de cet ouvrage spécifique. Les bureaux d’études étrangers, les entreprises de grande expérience comme celles des Chinois et Espagnoles qui sont accompagnés par l’ANA  chargée de la mission de contrôle et du suivi des travaux avancent que la pénétrante de Mascara est parmi les meilleurs tronçons de l’autoroute, qui laisse apparaitre une infrastructure impressionnante de la région avec un paysage des plus fantastiques, laquelle  aura un impact sur le milieu rural, l’environnement et pourquoi pas sur le Tourisme. La population ainsi que les investisseurs ont affiché leur grande joie, lors de la livraison du premier tronçon de 8 km, quand ils ont entendu les responsables fixer le reste de la  pénétrante pour la fin de l’année 2019, Mais leur joie était de courte durée au vu de la cadence des travaux qui sans doute auront de belles années devant eux. Le projet de la pénétrante est sectoriel, donc le suivi se fait à partir du Ministère des travaux publics et des transports et depuis un certain temps, ce projet traine comme un malade en sursis, Les entreprises n’accordent plus d’importance voyant qu’elles sont livrées à elles mêmes et puis, ils ont un argument à faire valoir en cas où elles furent rappeler à l’ordre, c’est les situations financières qui ne sont pas à jour avec les calendriers établis avec le Ministère. Ce projet qui est partagé entre trois grandes entreprises, deux nationales et une étrangère et des bureaux d’études étrangers qui bloquent l’avancement des travaux, puisque, disent-ils, par manque de moyens financiers. Dès son installation à la tête de la wilaya, le wali, M. Hadji Derfouf, a effectué une visite pour s’enquérir de la situation mais depuis aucune autre visite, malgré qu’il ait présidé une réunion au siège de la wilaya avec le chef du département consacrée à l’examen de l’état d’avancement des différents projets dans la wilaya de Mascara, notamment celui de la pénétrante Est-Ouest. Pourtant, il est temps d’engager des travaux sur l’environnement dans les délais pour réduire le désagrément causé à la nature par les travaux quotidiens ainsi qu’aux habitants de la région, pour les gens et pour les animaux c’est une sorte de violation des lieux, pour les êtres de cette région qui vivaient dans l’anonymat, il est temps de panser ces paysages afin que la nature reprenne son voile naturel.

B.Boufaden
Lundi 25 Novembre 2019 - 15:45
Lu 1021 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 04-07-2020.pdf
3.66 Mo - 03/07/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+