REFLEXION

MASCARA : L’informel prend place sur les routes nationales



L’Informel, après avoir envahi l’ensemble des villes et des villages, où des pseudos commerçants occupent illégalement les rues et les trottoirs, parfois dans des endroits stratégiques à  la circulation automobile  et même à proximité des administrations, le voilà maintenant qui s’installe confortablement tout au long des routes nationales où l’on trouve des caisses de pomme de terre, des poulets et autres produits exposés  ouvertement au danger,  exposant aussi les citoyens aux risques de la route. En effet, les accotements sont réservés aux arrêts d’urgence et puis, s’il y a danger, l’automobiliste préfère se diriger vers l’accotement au lieu d’aller  heurter  le véhicule qui le précède. Durant la journée du mardi, il a été remarqué que les éléments de la Gendarmerie Nationale effectuaient  un contrôle  d’un vendeur d’Oranges au niveau du rond-point, à la sortie Est de Maoussa, un geste qu’il faut généraliser afin que ces vendeurs prennent leurs précautions et évitent aux citoyens des risques qu’ils peuvent leur épargner.              

B. Boufaden
Dimanche 5 Janvier 2020 - 15:41
Lu 285 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma