REFLEXION

MASCARA : L’informel gagne du terrain

Sans grands efforts, l'informel a réussi à gagner du terrain sur l’ensemble des territoires des villes et des villages de la Wilaya, pour ruraliser des cités prestigieuses.



En effet, l'informel sur ses étals est arrivé à s'installer confortablement à travers le squat des trottoirs et même des rues et aussi certaines places publiques, surtout depuis que les services de sécurité sont mobilisés pour la sensibilisation des citoyens qui doivent se conformer au protocole de protection de leurs personnes et familles, contre la pandémie du coronavirus. Les places publiques sont réservées aux grandes personnes qui viennent pour   se reposer quelques minutes loin de leurs maisons pour s'épanouir, mais ils se trouvent face à ces vendeurs de légumes et de jouets. Les activités illicites ont largement envahi les espaces publics, agressant ouvertement l'environnement et le cadre de vie de la population. Une multitude de vendeurs de pastèques et de melons sillonnent quotidiennement les rues, en compagnie des autres marchands de légumes criant à tue tête à bord de leurs véhicules ‘’Mazda’’, perturbant la tranquillité des malades et des personnes fatiguées. Puis le soir, ils ouvrent les baraques de vente de cacahuètes où se rassemblent des dizaines de jeunes, agressant verbalement les passants en particulier les femmes et les filles, et le soir, ils dérangent les habitants dans leur sommeil. Comme ils causent ‘’ l’influidité’’ de la circulation automobile. Si, l’informel a quelque peu disparu pendant le confinement imposé suite à l’apparition de la pandémie du coronavirus, le voilà qui fait un retour triomphal pour s'installer sur les espaces communaux. Après les vendeurs à la sauvette, se sont maintenant les commerçants qui les ont imités, pour laisser déborder leurs marchandises sur les trottoirs et même sur la chaussée à certains endroits, ne craignant personne.et ne reculant devant rien.

B. Boufaden
Mardi 25 Août 2020 - 16:47
Lu 249 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma