REFLEXION

MASCARA : Des soutiens-gorge utilisés comme bavettes



Certains citoyens à Mascara ont trouvé l’astuce pour ne pas dépenser beaucoup d’argent pour avoir des masques de protection contre le Coronavirus. Aller acheter des soutiens-gorge à 70 DA, les couper et d’en faire deux bavettes qui reviennent à 35 DA la pièce, ceci leur permet de gagner en matière de prix et la couture, mais a-t-on fait attention à ce que contient ce soutien-gorge? Il y a la couverture en tissu mais à l’intérieur, il y a une matière toxique et même cancérigène selon le Dr. Fouad, donc il faut faire attention à la matière que l’on expose pendant des heures devant le nez d’où on respire à grand poumon.        

Boudjellal Boufaden
Mercredi 27 Mai 2020 - 18:54
Lu 905 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 15-07-2020.pdf
3.96 Mo - 14/07/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+