REFLEXION

MARSEILLE (FRANCE) : Une Algérienne tuée au gaz lacrymogènes



Une ressortissante algérienne, âgée de 80 ans, est morte asphyxiée par les gaz lacrymogènes utilisés par les forces anti-émeute mobilisées pour contenir la manifestation des Gilets jaunes à Marseille, en France, a rapporté la chaîne de télévision Ennahar. Cette victime de la répression des manifestations des Gilets jaunes habitait depuis de longues années à Marseille. “La dame était en train de fermer ses volets pour éviter les fumées de bombes lacrymogènes lorsqu’un projectile l’a heurtée au visage, ont indiqué ces sources. Transportée à l’hôpital de la Timone puis à l’hôpital de la Conception, elle y a été opérée mais est décédée “d’un choc opératoire”, a déclaré le procureur de la République à Marseille, Xavier Tarabeux. “On a retrouvé chez elle des plots de grenades”, a précisé le procureur. Mais à ce stade, on ne peut pas établir de lien de cause à effet entre la blessure et le décès”, a précisé M. Tarabeux. Une autopsie doit être pratiquée lundi.            

Nadine
Lundi 3 Décembre 2018 - 18:01
Lu 259 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 11-12-2018.pdf
2.83 Mo - 10/12/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+