REFLEXION

MARHOUM (SIDI BEL ABBES) : Les postulants aux lots de terrain ferment la mairie



Les habitants de Marhoum, chef-lieu de daïra pastorale, 110 km à l'extrême sud de  Sidi Bel Abbès, ont vécu mardi dernier, un après-midi mouvementé, suite à un mouvement de protestation organisé par des dizaines de bénéficiaires de lots de terrains à bâtir mais  qui seraient en attente à la régularisation définitive de leur situation foncière. " Cela ferait  déjà 5 ans que nous attendons de recevoir nos actes de propriété pour pouvoir entamer les travaux de construction, mais en vain, se sont exclamés certains d'entre eux, nos élus et responsables ne nous ont jamais prêté oreille attentive; mais ils n'ont cessé de patauger dans les affres du mutisme et des lenteurs bureaucratiques" !  Réclamant une visite du wali, M. Limani, pour s'enquérir de leurs souffrances, d’autres protestataires interviennent :" Nous ne savons comment ni pourquoi, plusieurs bénéficiaires d'entre-nous, de lots de terrains, n’ont jamais bénéficié d'actes de propriété, cette pièce exigée pour l'entame de la construction". Un des vice-présidents de l'APC e Marhoum, a prié les mécontents de rouvrir la mairie, leur promettant de se rendre à  Sidi Bel Abbès. Mais c'était peine perdue.           

Noui Moussa
Mercredi 9 Septembre 2020 - 17:49
Lu 218 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma