REFLEXION

MARCHE TOURISTIQUE LOCAL : Point de promotion pour la destination ‘’Mostaganem’’ !

Presque une journée entière à faire le tour des agences touristiques de la ville. Un tour infructueux. La destination « Mostaganem » est absente dans le marché touristique local. Pour les agences visitées, ce produit touristique ne marche pas, la demande est inexistante. L’on estime que « Mostaganem » n’est attractive que par ses plages, durant la saison estivale. L’absence en ville de bureau du tourisme et de bus touristique (city tour bus) boucle la boucle sur l’état des lieux d’un pan important de l’économie locale en sous exploitation.



Mais tout d’abord, force est de constater que les  agences touristiques publiques  et privées ne témoignent d’aucun effort   pour promouvoir  la destination «  Mostaganem » et l’imposer sur le marché touristique. Elles ne font preuve d’aucune initiative et d’aucune  agressivité pour dynamiser la demande en élaborant  à longueur d’année  des offres riches et  alléchantes. Par exemple, quand on leur propose un  groupe de personnes désirant  visiter la ville et la région pour une semaine, elles ne manifestent aucun enthousiasme et ne sautent pas sur l’occasion. Cet étrange manque d’intérêt semble avoir plus d’une raison. D’abord,  leur connaissance dérisoire des potentialités touristiques de  Mostaganem. Dans leur majorité, ces professionnels ne sont capables d’énumérer que quelques endroits de la ville à valeur touristique. Pour expliquer cette déficience en information touristique, ils pointent du doigt  les autorités publiques chargées du tourisme. Ensuite, en matière d’hébergement et de restauration, ils s’avèrent qu’ils ont une idée sommaire sur les capacités disponibles dans la ville et sa région. Et qu’ils n’ont pas pour  habitude de travailler  étroitement avec les professionnels de l’hôtellerie et de la restauration, ces autres acteurs clés dans le tourisme. Et enfin,  le manque qu’ils accusent en  matière de guides et de moyens de  transports adéquats de touristes. En plus de n’avoir jamais travaillé avec des  opérateurs spécialisés connus  dans le transport de touristes. Certains citoyens n’hésitent pas à citer un  autre facteur à l’origine du manque d’intérêt des agences touristiques pour le tourisme local. Pour eux, ces agences jouissent d’une  situation de rente  qui les dispense  de tout effort de recherche d’autres créneaux de gains. En clair, ils pensent que  la billetterie, le Hadj, l’Omra et des produits touristiques très prisés comme la Turquie, la Tunisie, le sud algérien en fin d’années etc. leur permettent de tourner confortablement l’année entière. Surtout qu’il n’existe aucune mesure  légale les responsabilisant  explicitement vis-à-vis de la promotion et la dynamisation du tourisme  local. Dans ce même cadre, on ne doit pas oublier que  les hôteliers de la ville ne sont pas en reste. Leur inflexibilité en matière de prix plombe l’activité touristique. Ceux-ci restent en effet  insensibles  aux appels les incitant  à  faire preuve  d’imagination et d’innovation au lieu de rester fixés sur la seule saison estivale.  Notons enfin, que le  transport public de voyageurs est aussi un facteur déterminant  dans  la réussite du tourisme local. Pour  se rendre  à  Mostaganem, par route,  le touriste a d’abord besoin d’information fiables, détaillées et à jour sur les possibilités disponibles. Quiconque visite les sites internet de la SNTF (pour le train), et des gares routières (pour les bus)  se rendra compte de lui-même que ce souci n’est pas encore à l’ordre du jour.

Aicha Mokhtar
Vendredi 15 Février 2019 - 16:30
Lu 365 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 22-08-2019.pdf
2.44 Mo - 21/08/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+