REFLEXION

MARCHÉ PARALLÈLE DE LA DEVISE : L’euro flambe à Oran



La demande en devises est telle que les cambistes ne parviennent plus à la satisfaire. “D’un point de vue économique, l’État est en partie responsable de cette situation d’assèchement de la devise en incitant, directement ou indirectement, les citoyens, les touristes et les trabendistes à user de subterfuges pour pouvoir s’approvisionner en devises”.L’euro flambe sur les places fortes du change informel à M’dina J’dida et la place des serruriers du centre-ville d’Oran, qui sont littéralement déstabilisés par la frénésie subite qui s’est emparée du marché parallèle des changes. Les rumeurs étaient donc en partie fondées sur la hausse de l’euro face au dinar algérien en dégringolade depuis plus de deux semaines. Les cambistes eux-mêmes ne trouvent pas d’explication à cette situation marquée notamment par la rareté de l’euro. “Même en période de pèlerinage, le taux informel de la devise était compris entre et 200 et 210 DA pour un euro”, selon des cambistes. Ils affirment que l’effet d’assèchement de la devise à Oran est provoqué par une forte demande émanant de citoyens ne résidant pas dans la wilaya.Pour eux, de nombreux commerçants et personnes venus d’autres wilayas mettent la pression sur le marché parallèle de la devise à Oran en achetant à n’importe quel taux.           

 

Medjadji H.
Mardi 17 Décembre 2019 - 14:48
Lu 828 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 01-10-2020.pdf
3.41 Mo - 30/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+