REFLEXION

MANQUE DE TRANSPORT A MAZAGRAN : Les habitants de la cité des 626 logements interpellent le wali

Le manque de transport est devenu un grand problème qui s’impose partout au niveau de toutes les communes de la wilaya de Mostaganem et ce, malgré toutes les dispositions prises par la direction du transport pour soulager les mostaganémois en leur assurant par plusieurs moyens le déplacement à travers le territoire de la wilaya, mais malheureusement, ce phénomène ne cesse de faire souffrir le citoyen, notamment en cette saison de chaleur.



En effet, c’est à ce sujet que des dizaines d’habitants de la cité des 626 logements relevant de la commune de Mazagran se sont mobilisées pour déplorer le manque de moyens de transport dans leur cité qui reste très insuffisant surtout les jours de week-end et plus particulièrement le vendredi. Résidant à quelques kilomètres de Mostaganem,  plus de 2000 habitants de la cité éprouvent le plus grand mal lors de leurs déplacements au centre ville ainsi qu’aux autres communes de la wilaya. D’après l’un de ces résidants, certains chauffeurs et receveurs de ces bus dictent leurs lois aux passagers, ils viennent tous chaque une heure  laissant les gens attendre soit à l’aller ou le retour, et surtout en cette période de grande chaleur il n’y a même pas des abribus. Par ailleurs, ils y a ceux qui travaillent ou ayant des déplacements en urgence, ces derniers sont dans l’obligation de prendre un taxi clandestin pour une somme de 250DA la course. Mais le malheur  est  que plusieurs chauffeurs et receveurs de ces bus viennent stationner laissant leurs moteurs en marche pour une durée de 30 minutes d’attente pour gagner plus de passagers. Devant cet état de fait, plusieurs  habitants en colère nous ont déclaré : «  on demande à la direction des transports de  mettre un terme à cet épineux problème et nous souhaitons que monsieur le wali nous rend visite à cette cité et d’intervenir afin de mettre un terme au désarroi auquel sont confrontés cette population. Franchement, cette cité est délaissée par les pouvoirs publics, faute d’infrastructures de base à l’exemple d’un centre de santé, d’une annexe postale, mairie, et surtout l’installation d’une brigade de la gendarmerie nationale où l’insécurité règne en ces lieux de jours comme de nuits et nous réserver une station de taxi. Espérons que M. le wali prenne nos doléances en considération’’ conclut les habitants de cette cité.

Amina L.
Mardi 3 Juillet 2018 - 18:37
Lu 380 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-03-2019.pdf
3.16 Mo - 19/03/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+