REFLEXION

MANQUE D’ENCADREMENT : Plus de 12 000 médecins ont quitté l’Algérie



Le président de la société d’oncologie médicale, Professeur Kamel Bouzid a indiqué, ce jeudi, que le manque d’encadrement, le problème de la bureaucratie et les derniers événements qui ont secoué le secteur de la santé, ont entrainé, un départ massif des médecins algériens à l’étranger. S’exprimant sur les ondes de la Radio nationale Chaine 3, M. Bouzid indique que le Conseil de l’ordre des médecins a été pris d’assaut pour délivrer les attestations d’exercice et les certificats de bonne conduite professionnelle.  » Plus de 12 000 demandes de départs, uniquement pour la France ont été signées par le président du Conseil, Dr Mohamed Bekkat Berkani. « Le chiffre est dramatique », a t-il jugé. « Il est anormal qu’en 2019, les décisions d’affectation des médecins spécialistes, dans le cadre du service civil, soit prise exclusivement par le ministère de la santé», a t-il déploré.             

Nadine
Vendredi 15 Mars 2019 - 16:33
Lu 263 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 23-05-2019.pdf
3.62 Mo - 22/05/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+