REFLEXION

MADNA (TIARET) : Squat de plus de 700 hectares de terres steppiques

Le problème des limites cadastrales entre certaines wilayas frontalières avec la wilaya de Tiaret se pose encore et crucialement. Il a généré plusieurs conflits, lesquels ont été derrière plusieurs crimes, recensés par les services de sécurité, particulièrement durant ces 20 dernières années, comme ont tenu à nous le confirmer les services concernés.



En effet, certaines frontières ont déjà leur lot de dysfonctionnement, à l'exemple des 5.000 hectares relevant de la propriété domaniale de la wilaya de Tiaret, ayant été illégalement affectés à 3 communes de la wilaya de Djelfa, à savoir: la commune de Guernini, celle de Sidi Abed, et celle de Sidi Laadjel, qui en dépit de plusieurs correspondances, les 5.000 hectares n'ont pas encore été récupérés, nous dira le maire de la commune de Serguine. Le même problème se pose au niveau de la commune de Rosfa, frontalière avec la wilaya de Saida, qui connait à chaque été des conflits tribaux comme enregistré dans les rapports de la gendarmerie nationale et dans le même contexte, le phénomène de litiges fonciers se pose dans la commune de Takhemaret, frontalière avec la wilaya de Saida. Et ce qui a défrayé dernièrement la chronique ,c'est le phénomène de labour illicite qui a pris des proportions alarmantes au niveau de la commune de Madna, à 96 km du chef-lieu de la wilaya de Tiaret où des personnes influentes et ayant pignon sur rue, ont saisi l'opportunité de la période des élections d'une part et aussi la prospérité des pluies qui se sont abattues dernièrement sur la région et plus précisément sur Djeddid et Douar Ouled Saad pour passer à des actions illégales et illicites reflétées par des labours anarchiques et sans quelconques autorisations. L'on recense plus de 700 hectares de terres steppiques affectées aux pâturages qui ont été squattés par ces personnes insoucieuses du destin de la steppe, le temps où le haut comité de la steppe brille par son absence saisissant l'absence de représentant au niveau de la wilaya de Tiaret. Pour l'heure, l'on apprend qu'une enquête d'envergure cible ces terres steppiques qui recèlent un potentiel économique très important.

Abdelkader Benrebiha
Mardi 3 Décembre 2019 - 16:20
Lu 428 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 14-12-2019.pdf
3.5 Mo - 13/12/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+