REFLEXION

MADEGH, KRISTEL ET TAFRAOUI (ORAN) : Plus de 17 hectares de forêts ravagés par le feu

Le bilan fait état en une journée' de 17 hectares de la surface forestière de Madegh sont partis en fumée vendredi dernier. Des incendies ont en effet, ébranlé les forêts dans 11 wilayas du pays dont Oran, où les services de la protection civile ont dû intervenir avec un renfort humain et logistique pour venir à bout des 3 incendies déclarés dans les forêts de Madegh, Kristel et Sidi Ghalem, relevant respectivement des communes de Ain El Kerma, Gdyel et Tafraoui.



Selon la protection civile, les trois feux de forêts enregistrés ont été tous maîtrisés. Les efforts fournis visaient notamment à stopper l’avancée des flammes vers les foyers proches de ces forêts. Bilan, 8 hectares d’arbres de pin d’Alep, et autant de surface de couvert végétal et de broussailles sont partis en fumée, soit 17  hectares des forêts de Kristel et Tafraoui. Éteindre ces feux a permis aux pompiers de protéger d’autres forêts des flammes. Les plus grands et les plus influents feux ont été ceux enregistrés dans la forêt de Medagh à  la commune de Ain El-Karma. L'incendie, qui a commencé vendredi dernier vers cinq heures du soir, a nécessité un grand renfort des services de la protection civile , tels que des camions équipés de réservoirs d'eau, pour éviter le transfert de camions de pompiers vers des endroits éloignés pour le remplissage, des mécanismes de travaux publics pour démanteler les chemins et isoler les feux, ainsi que des moyens humains, avec la contribution des éléments de la protection civile de  la wilaya voisine d'Ain Temouchent. Le wali d'0ran en avec des membres du comité de sécurité se sont empressées dès les premiers instants sur les lieux pour superviser les opérations de maîtrise du feu afin d'empêcher sa propagation. Cependant, la multiplicité des foyers d'incendie, leur synchronisation, et les conditions climatiques qui prévalaient vendredi dernier à Oran , avaient été caractérisées par des vents forts et des fortes chaleurs, ainsi que la difficulté du terrain de la région. Les opérations de lutte contre les incendies, dont la plupart se sont déroulées dans l'obscurité, ont été largement compliquées pour les éléments d'intervention rapide de haut niveau, sous la supervision du wali d'Oran. Notons que  l'incendie a été maîtrisé vers 1 heure du  matin, grâce aux gros efforts consentis par toutes les parties intervenantes, en particulier la protection civile et les autorités militaires et de sécurité, qui ont permis d'isoler et d'éteindre ces incendies et  les empêcher de se propager à la grande profondeur forestière de la zone qui augmente sa superficie qui est d'environ 05 mille hectares. Ainsi, la cellule d'intervention regrette les pertes enregistrées dans le couvert forestier, elle exprime en retour sa satisfaction de pouvoir maîtriser cet incendie, qui aurait détruit d'autres vastes étendues si elle n'avait pas intervenu en toute urgence avec des techniques sécuritaires professionnelles. Le comité note également avec satisfaction qu'aucune victime n'est survenue, malgré la proximité des événements avec les zones urbaines peuplées. Par conséquent, la cellule loue les efforts de tous les intervenants, la solidarité des habitants de la région et leur engagement sur le terrain. D'autre part, les services compétents enquêtent sur les causes de ces  incendies, et appellent les citoyens à utiliser les zones forestières ainsi que les routes avec prudence et vigilance, pour éviter de telles tragédies environnementales, souvent dues à des actions inconscientes et parfois irresponsables. Ces feux de forêts suspects font l’objet d’une enquête diligentée par les services sécuritaires compétents  afin de savoir si l’étincelle de cette série d’incendies était naturelle ou criminelle.

Medjadji El Habib
Dimanche 8 Novembre 2020 - 15:48
Lu 210 fois
Oran
               Partager Partager

Oran