REFLEXION

M.BENDOUBA MANSOUR, TETE DE LISTE DE L’INFITAH POUR L’APC D’AIN TEDLES (MOSTAGANEM) : ‘’Pour une nouvelle vision de développement’’

Le jeune ingénieur d’Etat en génie civil, M.BENDOUBA Mansour, propose en sa qualité de candidat , tête de liste , pour la prochaine assemblée populaire d’Ain Tedles,toute une nouvelle approche de développement, en se basant sur la promotion de l’agriculture et l’industrie agro-alimentaire, pouvant générer énormément d’importants revenus fiscaux et créer de nombreux postes d’emploi.



A ce sujet, l’ingénieur  ambitionne, une fois élu à la tête de l’APC  d’Ain  Tedles, de lancer la création  de zones d’activités industrielles, et plus particulièrement des unités  de production en agro-alimentaire, pour  prendre en charge la production agricole. Le candidat compte également développer l’agriculture, en  recourant  a la réalisation d’un périmètre  d’irrigation, en utilisant les eaux de l’ouvrage hydraulique ‘’M.A.O’’, pour les terres agricoles  des  localités rurales (Khadaichia, Benaouda, etc…). A  cet effet, il  tient à accorder un soutien au monde rural, par l’attribution d’aides financières  à la promotion de l’habitat, afin d’en assurer la stabilité de la population rurale, et lui permettre de poursuivre le développement agricole. En matière d’éducation, toujours en ce sens, il envisage  de réaliser  une annexe  d’un collège d’enseignement moyen, pour éviter  les fréquents et pénibles déplacements  de  plus de 06 kilomètres de marche aux élèves, issus des localités rurales (El Khadaichia, et Benouada). Pour le volet, touchant à la promotion du logement, le ‘’tête de liste ‘’ pense qu’il est temps d’accorder un soutien à la promotion immobilière à Ain Tedles par la révision du plan d’occupation des sols ( POS) et le plan directeur d’aménagement urbain ( PDAU),pour pouvoir lui attribuer de nouvelles assiettes foncières. En matière de santé, la réalisation d’un nouvel hôpital est plus que nécessaire, car celui  existant ne peut plus répondre aux besoins exprimés par une population qui excède déjà le nombre de 47.000 âmes. Pour le sport, M. Bendouba  regrette  qu’une l’équipe ‘’Galia ‘’ , créée  en 1917, qui fête son centenaire, soit si oubliée  et  risque de disparaitre pour des raisons financières ,il propose  un plan de sauvetage, consistant  à la fourniture d’un fort soutien  financier pour lui offrir le statut qu’elle mérite .

L.Ammar
Samedi 11 Novembre 2017 - 16:58
Lu 232 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 16-08-2018.pdf
2.96 Mo - 15/08/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+