REFLEXION

M. ABDELKADER BELKHODJA, SE CONFIE A ‘’REFLEXION’’ : Le maire de Mostaganem nous dit tout !

Le premier magistrat de la ville, M. Abdelkader Belkhodja s'est confié à ‘’Réflexion’’, estimant informer les mostaganémois (es) sur les différents projets de développement de la ville et donner des réponses aux préoccupations des citoyens et citoyennes. Un bilan d’une année d’activités, qui pour lui, il n y a pas de doute : la Commune de Mostaganem a bien été gâtée par des projets et d’importantes opérations d’embellissement qui peuvent la classer aujourd’hui au rang des villes les plus importantes du pays.



Dans un entretien accordé au journal ‘’Réflexion’’, M. Abdelkader Belkhodja, président de l’APC de Mostaganem n'a pas pris de gants pour parler en toute franchise de son bilan d’une année. Il estime cependant qu'une chose est sûre : "si je suis arrivé à faire un bon travail, c’est grâce à l’aide de monsieur le wali et du  soutien de la société civile ‘’.
Installé depuis plus d’une année à la tête de la Commune de Mostaganem, M. Abdelkader Belkhodja a étalé le programme de développement de la commune  durant l’année 2018, qui selon le rapport d’activités établi par son exécutif , la ville de Mostaganem a bénéficié  de plusieurs projets  d’aménagement et d’embellissement au niveau des différents quartiers, entrant dans le cadre de l'amélioration du cadre de vie des citoyens et qui vont changer le ‘’look’’ de Mostaganem.

L’embellissement de la ville
Les citoyens peuvent constater sur le terrain que la ville des mimosas est actuellement un grand chantier où des profondes mutations socio-économiques ont marqué la Commune de Mostaganem depuis peu de temps, faisant de l'urbanisation de la ville le point de départ de l'éclosion d'un pôle urbain par excellence, dont l'importance est de sortir les quartiers de la ville de l’isolement et veiller au bon quotidien du citoyen !  
Dans ce contexte de nombreux chantiers ont été lancés par l’APC de Mostaganem, des projets financés par la Commune et d’autres par la Wilaya. Dans ce créneau,  on cite l'aménagement des grandes cités, à l’exemple de la cité 5 juillet, dont les travaux ont été lancés en 2 parties, plan ‘’A’’ et ‘’B’’, vu sa grande superficie, où 6 milliards de cts ont été consacrés pour l’achèvement des travaux d’aménagement au niveau de la dite  cité. D’autres opérations ont été lancées également dans le cadre de ce grand plan d’aménagement lancé au cours de l’année 2018 pour la réhabilitation des cités et des grandes infrastructures de la ville, tels que le jardin Emir Aek, les stades de proximité, les trottoirs, l'éclairage public et les espaces verts.
Au niveau du vieux quartier de Tijditt, le président de l’APC a souligné qu’une enveloppe financière de 12 milliards de cts a été octroyée, seulement pour l’aménagement des routes, l’assainissement, l’éclairage public et dont les travaux ont atteint un taux d’avancement de plus de 50%. Concernant la réhabilitation des vieux quartiers à l’exemple de ‘’Tigditt, Tobana et Derb’’,  qui s’inscrit dans le cadre de la préservation du vieux bâti, M .Belkhodja a révélé que l’APC de Mostaganem et la direction du logement, vont travailler main dans la main pour redonner un visage honorable à ces vieux quartiers, tout en préservant le périmètre de leur patrimoine. S’agissant de l’aménagement des écoles et ce, pour faire face aux surcharges des classes, M. Belkhodja a affirmé que 13 classes sont en voie de réalisation et deux autres écoles sont en pleins travaux d’aménagement, alors que l’ancien siège des œuvres sociales de la cité la Salamandre a été aménagé en un établissement scolaire pour faire face aux surcharges .

Parking à étage, piétonnier, plan de circulation et toilettes publiques
Enfin l’actuelle APC a répondu aux doléances des citoyens au sujet des parkings sauvages qui enveniment le quotidien des automobilistes, ainsi qu’à l’inexistence des toilettes publiques et la circulation anarchique durant les heures de pointe. Sur ce volet, le maire a affirmé que ses services ont lancé des travaux de réalisation des toilettes publiques au niveau de la ville, qui seront mises  à la disposition des passants. En ce sens, il a annoncé que deux projets de toilettes publiques sont lancés, l’un au niveau du jardin Emir Abdelkader et le deuxième au niveau de la gare SNTF, en attendant la récupération des anciennes toilettes de la place de l’hôpital, de celles de la place où est située la mosquée Badr, cité Djebli et Ain Sefra. Le maire a également émis son OK pour la création d’une rue piétonnière au niveau de la place ‘’tout va bien’’, et celles de la place de  la mosquée Badr, une décision qui sera prise après le choix de la voie qui sera réservée aux piétons. Le maire a également évoqué le projet du Parking à étage, en affirmant que trois dossiers d’investisseurs pour la réalisation de ce dernier sont à l’étude par les autorités compétentes. Enfin, pour ce qui est du Plan de circulation, le maire de Mostaganem partage clairement l’avis des citoyens que l’actuel plan de circulation est dépassé, et qu’un nouveau plan doit être réalisé pour combler les failles. Dans ce contexte, le maire a fait savoir que l’APC va lancer un avis d’appel pour choisir un bon bureau d’étude pour mettre en action un nouveau plan de circulation.    
 
Modernisation de l'administration
Sur le plan administratif, M Belkhodja a fait savoir que Mostaganem a été choisie ville pilote concernant l’enregistrement des naissances qui va être désormais numérisé, une opération qui va être lancée par la commune en collaboration avec la maternité de Mostaganem. Au sujet des documents biométriques, M Belkhodja a indiqué que le siège de l’ancienne gare routière de la wilaya sur la route d’Oran a été affecté à la Commune de Mostaganem qui vise à l’aménager et le reconvertir en une annexe communale ‘’spéciale biométrique’’ équipée du matériel nécessaire pour le retrait des documents biométriques, à savoir : passeport, pièce d’identité Nationale et permis de conduire. Enfin, et dans le but de rapprocher le citoyen mostaganémois de sa Commune, le maire de Mostaganem a installé une cellule de communication qui va permettre aux citoyens d’être mieux informés et plus près de l’exécutif communal de leur Commune.  
 

Amina L.
Mercredi 23 Janvier 2019 - 17:18
Lu 2377 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma