REFLEXION

Louisa Hanoune évoque un accord secret



Selon Louisa Hanoune, secrétaire général du Parti des Travailleurs, la démission du président Abdelaziz Bouteflika, le 2 avril, est la conséquence du « non-respect » d’un accord établi au sein du pouvoir. Dans une interview à El Khabar, publiée ce dimanche, elle a rappelé les conditions durant lesquelles le chef de l’Etat contesté avait annoncé son départ, accéléré après la réunion de l’état-major de l’armée. Bouteflika a démissionné le jour même de la demande de Gaid Salah d’appliquer « immédiatement » l’article 102 de la Constitution. « En tous cas, la démission du chef de l’Etat a évité au pays des complications politiques et sécuritaires », a-t-elle dit.

Réflexion
Dimanche 14 Avril 2019 - 18:54
Lu 1032 fois
NON-DITS
               Partager Partager

Dans la même rubrique:
1 2 3 4 5 » ... 984

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 24-07-2019.pdf
4.21 Mo - 23/07/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+