REFLEXION

Louisa Hanoune évoque son emprisonnement



Arès sa libération le 11 février dernier, à l’issu d’un procès en appel, la secrétaire du parti des travailleurs (PT) Louisa Hanoune est revenue sur les 9 mois de son incarcération. « J’ai quitté la prison plus forte et plus déterminée », a-t-elle déclaré. Incarcérée le 9 mai 2019, et condamnée à 15 ans de prison ferme, elle a été poursuivie pour « atteinte à l’autorité de l’armée », et « complot contre l’autorité de l’État ». Lors d’un procès en appel, sa peine a été réduite à trois ans de prison dont neuf mois fermes. Elle a été libérée le 11 février dernier. Mme Hanoune a affirmé, lors de l’émission hebdomadaire du Soir d’Algérie (LSA Direct), qu’elle a « quitté la prison plus forte et plus déterminée et avec davantage de clarté dans les idées ». Plus loin encore, elle déclare qu’elle « referait la même chose dans 20 ans si cela venait à se répéter ». Durant les neuf mois de sa détention, la secrétaire du PT a affirmé qu’elle avait lu 250 livres, et que son seul contact avec le monde extérieur, c’était ses avocats.

Réflexion
Lundi 3 Août 2020 - 17:00
Lu 376 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 27-09-2020.pdf
2.6 Mo - 26/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+