REFLEXION

Liberté d’expression, à qui le dites-vous ?



La nouvelle affaire Charlie Hebdo étant tout aussi lamentable, que l’excès de caricature à un excès de censure ».Une gigantesque farce macabre, sordide, qui provoque autant l’envie de rire que celle de pleurer, tant elle charrie de violence à l’égard des mêmes, et qu’il est devenu légitime, de vilipender, injurier et diffamer quasi-quotidiennement; ceux qu’il n’est même plus nécessaire de nommer tant leur nom est devenu familier. Bien entendu, la liberté d’expression, est interdite à ceux qui n’ont accès à aucun grand média pour dire leur désaccord, leur tristesse ou leur colère ; puisqu’ils sont à terre et désarmés : les musulmans. Les raisons sont multiples, du fait que l’homme politique qui défend la liberté d’expression est celui qui crache son venin « une vieille tradition française » qui pousse le plus loin la connivence entre la presse, la télévision, l’appareil d’État et comme chacun le sait M. Sarkozy a été déjà couronné par les oligarques des médias ? » ), du fait qu’il s’autorise à choisir quel journaliste doit « couvrir » l’UMP L’homme qui clame qu’un « excès de caricature » vaut toujours mieux qu’un « excès de censure »». Sur cette dernière affaire Charlie Hebdo s’est empressé de publier encore des caricatures sous couvert de la liberté d’expression ? Il est vrai que des caricatures islamophobes s’insèrent plus harmonieusement dans la ligne politique du Charlie Hebdo, et la tendance est même plutôt à hurler avec les loups, de par l’immonde provocation raciste que constitue un numéro spécial Charia Hebdo, amalgamant dans un même brouet infâme la notion de charia, la figure du prophète Mahomet ou des islamistes modérés parvenant à l’indécent buzz médiatique s’élevant contre un acte de vandalisme contre des locaux vides au rang de terrorisme et de menace pour la démocratie, au moment même où un autre cocktail Molotov, lancé celui-ci dans un « squatte de Rom », qui a entraîné la mort d’un homme, en passant par l’incrimination immédiate de « musulmans intégristes », en l’absence de tout commencement d’esquisse de preuve... C’est ça la liberté d’expression de Charlie Hebdo, pour lui les Arabes, en bloc, sont antisémites par nature, au point de se reconnaître unanimement dans la politique vichyste. Cette manière de penser porte un nom : le racisme. C’est à cela que l’on peut mesurer l’étendue du désastre culturel, qui se profile en France et dire que c’est le pays des droits de l’homme, vous m’en direz tant.

Réflexion
Mardi 8 Novembre 2011 - 09:51
Lu 417 fois
Edito
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 11-12-2019.pdf
4.94 Mo - 10/12/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+