REFLEXION

Les travaux publics, le fleuron d’une Algérie prospère



Depuis l’ascension du Président Bouteflika à la magistrature suprême, le secteur des Travaux Publics a fini par connaitre un essor sans égal et est devenu  par excellence un champ d’activité porteur de croissance économique, créateur d'emploi , tout en permettant la redynamisation des autres secteurs économiques. Il a constitué de ce fait une base incontournable pour le développement de l'investissement national et étranger.   Il s’est distingué depuis par la réalisation des grandes infrastructures de base, dont la fameuse autoroute ‘’est-ouest’’, l’autoroute des hauts-plateaux, la transsaharienne et d’autres ouvrages, qui ont désormais constitué un préalable incontournable pour le pays, qui autorise son accès à la mondialisation, doté d’un territoire équipé, structuré et capable d’attirer l’investissement, de stimuler les activités économiques et de mobiliser davantage tant d’initiatives efficaces. Aujourd’hui, le secteur continue à déployer des efforts considérables dans le domaine de la sauvegarde, l'entretien et la maintenance du réseau routier, tout en veillant à moderniser les méthodes de  gestion et d'exploitation. L’Algérie est si fière de compter  plus de 4200 km de voie ferroviaire, d’un réseau routier des plus importants d’Afrique et d’une autoroute de 1300 km avec 13 échangeurs  d’une longueur de 1009 km qui desservent toutes les régions disposant de ports, de 36 aéroports, de dizaines d’aérogares et de 48 ports , réalisés juste en une vingtaine d’années !

L.Ammar
Dimanche 24 Juin 2018 - 18:29
Lu 555 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma