REFLEXION

Les leçons des élections législatives de mai 2012 et de mai 2017 : pour un sursaut citoyen

Il est intéressant de comparer les résultats des élections législatives définitives de mai 2012 et celle provisoire de mai 2017 pour se faire une idée sur la cartographie sociale, donc les rapports Etat-citoyens et de prendre des mesures appropriées par une réorientation urgente de la politique socio-économique. Surtout que l’Algérie est appelé ente 2017/2020 à connaitre des tensions budgétaires où le cours du Brent a été clôturé le 05 mai 2017 à 49,43 dollars le Brent et à 46,51 dollars pour le Wit, les recettes de Sonatrach représentant directement et indirectement 97/98% des entrées de devises de l’Algérie



1.-Rappelons les  élections législatives qui ont eu le 10 mai 2012. Nous avions  21.645.841 électeurs inscrits  dont les électeurs votants de 9.339.026. Le parti du FLN a représenté par rapport aux votants  14,18% et 6,12% par rapport aux inscrits, le RND 5,66% par rapport aux votants   et 2,42% par rapport aux inscrits,  l’alliance verte 5,09% par rapport aux votants  et 2,19%par rapport aux inscrits,  le parti des travailleurs 3,04% par rapport aux votants  et  1,30% par rapport aux inscrits et les autres partis moins de 1%. Les listes de 2012 ayant remporté l’élection ont été  classées en fonction des voix recueillies et des sièges obtenus, selon l’ordre ci-après : Front de libération nationale Nombre de suffrages recueillis : 1.324.363 Nombre de sièges obtenus : 221- Rassemblement national démocratique Nombre de suffrages recueillis : 524.057 Nombre de sièges obtenus : 70-Alliance Algérie verte Nombre de suffrages recueillis : 475.049 Nombre de sièges obtenus : 47 - Front des Forces socialistes Nombre de suffrages recueillis : 188.275 Nombre de sièges obtenus : 21-Indépendants Nombre de suffrages recueillis : 671.190 Nombre de sièges obtenus : 1 -Listes du Parti des Travailleurs Nombre de suffrages recueillis : 283.585 Nombre de sièges obtenus : 17 --Listes du Front national algérien Nombre de suffrages recueillis : 198.544 Nombre de sièges obtenus : 09- Front pour la Justice et le Développement (ADDALA) Nombre de suffrages recueillis : 232.676 Nombre de sièges obtenus : 07 - Mouvement populaire algérien Nombre de suffrages recueillis : 165.600 Nombre de sièges obtenus : 06 - Parti El-fedjr El-Jadid Nombre de suffrages recueillis : 132.492 Nombre de sièges obtenus : 05 - Parti national pour la Solidarité et le Développement Nombre de suffrages recueillis : 114.372 Nombre de sièges obtenus : 04 - Front du Changement Nombre de suffrages recueillis : 173.981 Nombre de sièges obtenus : 04 -AHD 54 Nombre de suffrages recueillis : 120.201 Nombre de sièges obtenus : 03. -Alliance nationale républicaine Nombre de suffrages recueillis : 109.331 Nombre de sièges obtenus : 03 -Front national pour la Justice sociale Nombre de suffrages recueillis : 140.223 Nombre de sièges obtenus : 03- Union des Forces démocratiques et Sociales Nombre de suffrages recueillis : 114.481 Nombre de sièges obtenus : 03- -Rassemblement algérien Nombre de suffrages recueillis : 117.549 Nombre de sièges obtenus : 02-  Rassemblement patriotique républicain Nombre de suffrages recueillis : 114.651 Nombre de sièges obtenus : 02-Mouvement national d’Espérance Nombre de suffrages recueillis : 119.253 Nombre de sièges obtenus : 02 - Front El-Moustakbel Nombre de suffrages recueillis : 174.708 Nombre de sièges obtenus : 02 -Parti El-Karama Nombre de suffrages recueillis : 129.427 Nombre de sièges obtenus : 02- Mouvement des citoyens libres Nombre de suffrages recueillis : 115.631 Nombre de sièges obtenus : 02- Parti des Jeunes Nombre de suffrages recueillis : 102.663 Nombre de sièges obtenus : 02- Parti Ennour El Djazairi Nombre de suffrages recueillis : 48.943 Nombre de sièges obtenus : 02- Les autres partis, le  Parti du Renouveau algérien, le Front national démocratique, le  Front national des Indépendants pour la concorde et enfin la 28ème liste le Mouvement El-Infitah ont obtenu  un siège chacun. Le taux de participation  selon le Ministère de l’intérieur a été de  43,14% dont les  suffrages exprimés de  7.634.979 avec des  bulletins nuls de  1.704.047. En tenant compte des bulletins nuls nous avions en mai 2012 environ 35,30% des électeurs qui s’étaient   exprimés en faveur  des partis, soit 64,70% qui n’avaient pas  confiance aux partis.
2.- Pour le 04 mai 2017, nous avons eu  8 528 355 votants  sur 23 251 503 inscrits  et que  pour les candidatures, elles se sont s'élevées  à 938 listes dont 116 pour les partis politiques, 125 pour les alliances et 97 pour les indépendantes avec  32,31% de femmes  comme candidats, ce qui fait un total de 11315 candidats. Les résultats provisoires sont les  suivants pour le nombre de sièges obtenus en précisant que conformément à l’article 166 de la loi organique relative au régime électoral sus visée, tout candidat aux élections législatives ou parti politique ayant participé à ces élections, a le droit de contester la régularité des opérations de vote en introduisant un recours par simple requête à déposer au greffe du Conseil constitutionnel dans les quarante-huit heures qui suivent la proclamation des résultats. - FLN : 164 ; RND :97 ;  Alliance HMS :33 ; TAJ :19 ; Les indépendants :28 ; Nahda-Adale-Bina :15 ; MPA :13 ; Front El Mousakbal :14 : FFS : 14 ; Le Parti des Travailleurs 11 ; RCD : 9 ; ANR :8 ; Mouvzement de l’Entente Nationale 4 ;  PLJ : 2 ; Parti El Karama :3 ; Parti de la Jeunesse 2 ; Ahd 54 :2 ; RNR :2 ; Mouvement Infitah :2 ; Front du Militantisme National :2 ; FDL :2 ; PNSD :2 ; FNA : et pour les autres partis dont Fadjr Djadid, El Islah, Alliane Takatoul El Fath, FNJS, UFDS, Front National des Libertés, PRA, L’Alliance pour la Rassemblement National,  L’Alliance Nationale pour le Développement, Le Mouvement National des Travailleurs Algériens et le Mouvement  des Citoyens libres    chacun 1 siège. Le FLN par rapport au nombre de siège représente 35,50%, le RND 20%, l’Alliance MSP 7,14%, TAJ 4,11%, Alliance Nahda-Adala/Bina 3,25%, le FFS 3,03%, Le Front Mustaqbal 3,03%,  le MPA, 2,81%, le Parti des Travailleurs 2,38%, le RCD 1,95%, l’ANR 1,73%  et les indépendants  6,06%. Par rapport au nombre d’inscrits  le taux baisse sensiblement pour chacun  des Partis reflété par le taux de participation : Alger, 28,27%, Chlef avec 28,66%, Oum Bouaghi 30,24%, Bejaia 18,47%, Bouira 28,27%, Jijel 31,10%, Setif, 34,22%, Sikda, 37,72%, Annaba 35,39%, Constantine 26,14%,  Boumerdes, 27,58%,   Mila 29,36% et  Ain Defla 34,56% . Les taux ayant dépassé les 50% ont été à Adrar, 52,10%, Laghouat 53,48%, Tamanrasset 57,04%, Mostaganem 57,50%, El Bayad 50,54%, Illizi 65,06% Tissemsilt 82,12%, et Tindouf, 62,73%. Pour la foruchette supérieure à 45% nous avons  Mascara 48,89%, Oran 45,64%,( dont le FLN a obtenu 15 sièges sur 18),   Khenchela 47,20% Naama 47,17%, Ain Temouchent 45,15% et   Batna 46,27%.  Selon les données provisoires du Ministère de l’Intérieur, le   taux de participation global aux élections législatives du 4 mai 2017 au niveau national et au sein de la communauté nationale à l'étranger s`est établi à 37,09%. Les bulletins nuls qui se sont établis à 2.098.324, représentent  24,60% rapportés sur le nombre de votants. Par rapport aux inscrits, nous avons le taux de  9,02%  donc 28,07% qui ont voté pour les partis ou indépendants, donnant  71,93% des inscrits qui ne font pas confiance à la classe politique  contre 64,70% en 2012.

En résumé l’on peut tirer les conclusions suivantes:
- Le taux de participation est faible devant tenir compte dans   les calculs également  de la population réelle en âge de voter,  donc de ceux qui ne se sont pas inscrits.
- Bien qu’ayant perdu 57 sièges le parti du FLN demeure la première force politique au parlement suivi du RND qui a gagné  29 sièges, ces deux partis obtenant la majorité absolu (55,50%). La troisième force politique du pays  est constitué  des formations   islamistes (Alliance MSP, Alliance Nahda-Adala/Bina)  avec un total  51 élus (près de 11%)   et  67 députés si  l’on inclut TAJ, la   quatrième force politique au parlement étant  constituée des indépendants qui ont obtenu 28 députés.
Privilégions  sans passion,  l’avenir du pays qui est en jeu.  N’ayons pas une vision de sinistrose vis-à-vis de l’avenir de l’Algérie, ni autosatisfaction source de névrose collective. Un changement de trajectoire s’impose en urgence car le statut quo serait suicidaire.

 

Dr Abderrahmane MEBTOUL
Samedi 6 Mai 2017 - 18:09
Lu 243 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma