REFLEXION

Les génocides, un enjeu électoral



Le martyr subi par le peuple algérien, massacres, tortures et autres sévices, durant  la guerre de  libération et bien plus loin dans l’histoire coloniale de la France.  Jusque-là  reniés par la France de  Sarkozy,  font désormais partie des discours privilégiés  et dominants de la campagne électorale menée actuellement en France. Ainsi, C’est à travers des médias interposés que les tortionnaires qui ont longtemps sévi en Algérie, tel que Jean-Marie Le Pen deviennent sujet de querelles électorales. Ce dernier sans scrupule, aucun nie les accusations et récidive en recourant à nouveau à la justice qui l’avait déjà  débouté en 2005 lors d’un procès contre Le Monde qui avait publié, en pleine campagne électorale de 2002, des témoignages l'accusant de tortures. « On ne peut pas cacher le soleil avec un tamis Mr Le Pen ». Cette souillure et celle de Sarkozy aussi qui en voulant rechercher des gains électoraux en utilisant la haine  contre les  musulmans et le massacre des arméniens a récolté la tempête qui a mis à nu le passé de son père pas glorieux du tout en temps que légionnaire en Algérie durant les années 40, une période où les algériens   étaient massacrés, brûlés collectivement dans des fours et torturés à mort, pillés, etc… La France d’aujourd’hui, avec cet  échange d’accusations et de condamnation des génocides tente de s’innocenter afin de gagner les voix des millions d’étrangers dont les Algériens que compte l’électorat français.

Réflexion
Dimanche 25 Décembre 2011 - 10:28
Lu 270 fois
Edito
               Partager Partager

Dans la même rubrique:
1 2 3 4 5 » ... 230

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 08-12-2019.pdf
3.51 Mo - 07/12/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+