REFLEXION

Les Algériens ont dit non



Evoquer le 11 décembre 1960 c’est dérouler encore une fois une page de l’’histoire, d’un pays pour lequel ce jour-là des enfants ont accompagné les adultes pour crier leur refus du colonialisme, leur fierté d’être Algérien, leur amour pour l’Algérie. Ils avaient 10, 12, 14 ou 15 ans et ils ont abandonné leurs jeux pour se joindre aux manifestants. Ils s’appelaient Saliha, Farid, Omar et les rafales meurtrières les ont cueillis en plein envol vers la liberté. C’est l’histoire très belle de ces enfants qui ont fait l’évènement durant les manifestations pacifiques du 11 décembre 1960. Evoquer le 11 décembre 1960, c’est  aussi mettre en relief la détermination d’un peuple, sa prise de conscience à vouloir se libérer du joug du colonialisme. Malgré toute la répression et les génocides perpétrés par l’armée française, notre terre est restée insoumise, et c’est ce long itinéraire de la lutte pour l’indépendance de notre pays jalonné de tant de souffrances qui a permis à notre peuple d’acquérir cette maturité politique, cette notion qui a permis de déjouer les manœuvres du général de Gaulle en ce 11 décembre 1960, dont le plan consistait à mettre sur la sellette une troisième force représentative pour négocier au nom du peuple algérien. Les manifestants ont prouvé que ni la force ni les récompenses ne peuvent venir à bout des aspirations du peuple algérien à la liberté et l’indépendance. Encore une fois, le peuple algérien célèbre une page historique de sa lutte contre le colonialisme français. En effet, le 11 décembre 1960 adultes et enfants dans une mobilisation massive sont sortis dans la rue pour crier leur refus du colonialisme, leur fierté d’être algériens. Des élèves entre 10 et 15 ans ont abandonné leur esprit juvénile pour rejoindre les manifestations pacifiques et répondre aux déclarations du général de Gaulle que l’Algérie n’est pas française et ne l’a jamais été. En ce jour là, les Algériens se sont mobilisés pour crier leur colère et leur révolte. Ces manifestations populaires ont montré la force de la révolution algérienne, son authenticité populaire et l’adhésion du peuple tout entier. Elles mirent en relief la dimension populaire de la Révolution menée sous la direction du FLN et de l’ALN et l’importance de la mobilisation à l’égard des événements nationaux majeurs.

Réflexion
Dimanche 11 Décembre 2011 - 11:13
Lu 585 fois
Edito
               Partager Partager

Dans la même rubrique:
1 2 3 4 5 » ... 230

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 08-12-2019.pdf
3.51 Mo - 07/12/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+