REFLEXION

Le wali d’Oran zappe sa visite !



Le wali d’Oran zappe  sa visite !
Moul firma, à bord de sa Mazda, en route vers Ain El turck à Oran, pour louer un appartement, ou autre pour passer quelques jours à la mer loin des infos qui font froid au dos, avec ces procès judicaires des grandes têtes qui tombent une par une, il se branche sur les ondes de la radio Bahia, pour écouter quelques chansons, pour passer le temps pendant son voyage. Moul firma, bien relaxé avec une chanson bédouine, quand soudain une 'info fait sa rentrée : ‘’ Ouyahia en prison ! ‘’, Oh, zut ! Encore Ouyahia, ce ‘’Bnedem’’, est toujours là derrière nous, dans les bus de Tahkout, à la télé, à la radio, et aujourd’hui à El Harrach ! Enfin, il est à l’ombre pour quelques années,  le temps d’oublier sa figure… comme dit El hadith Ennabaoui ‘’ comme tu fais, il te sera fait’’ ! Ouyahia qui a emprisonné 3000 cadres innocents et brisé leurs carrières, finit sa carrière en prison. Peut-être, un jour je lui rendrai visite pour lui offrir quelques boites de Yaourt, murmura Moul Firma. Arrivé à Ain El Turck, Moul firma, fut surpris par un mouvement inhabituel des services de l’ordre à l’entrée de la ville, un comité d’accueil. Ça sent une visite très protocolaire, s’interrogera Moul firma, avant de s’informer auprès de l’un des passants. En effet dira, ce dernier, tout ce beau monde attend la visite du wali d’Oran, annoncée, pour inspecter les sites touristiques, les plages et autres et s'enquérir sur les préparatifs de la saison estivale, je crois que la wilaya a injecté 35 milliards dans les caisses d’Ain El El Turck pour  réussir la saison estivale, a conclu ce citoyen, qui a bien défendu sa localité , mieux que certains de nos maires à Mosta. Moul firma, sidéré, par cette armada de responsables locaux qui attendent la visite du  wali depuis plusieurs heures, prend la mouche ! Mais ce n’était pas le wali d’Oran, ce jeune aux cheveux noirs que j’ai croisé avec ma Mazda, au croisement, qui a pris le chemin Oran -Alger comme l’indique la plaque signalétique, ou bien c’était un autre, s’interroge Moul Firma, avant de contacter son ami par téléphone pour vérifier si le wali est à Oran. Quelques instants plus tard, son ami lui confirme qu’effectivement le wali était sur le point de rejoindre Ain El turck dans le cadre de sa visite, mais, il a été convoqué d’urgence à Alger, et  s’est déplacé en compagnie de son chauffeur. Je crois qu’il s’agit de l’affaire du scandale de la commune d’El-Karma, et l’histoire de cet ami de Haddad qui a bénéficié d’un terrain. Comme il est possible qu’il s’agit d’une simple convocation dans le cadre de ses fonctions ! Le pauvre, j’ai peur pour ce jeune wali, ‘’hala marahich ta3jab’’ tous ceux qui sont entrés au tribunal de sidi M’hamed ne sont jamais sortis.

Réflexion
Mercredi 12 Juin 2019 - 21:45
Lu 6621 fois
Moul Firma
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 22-08-2019.pdf
2.44 Mo - 21/08/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+