REFLEXION

Le vide qui tue



Moul Firma a sillonné, hier, toute la ville de Mostaganem de l’est à l’ouest à la recherche d’une information pour sa chronique. Malheureusement, toutes les personnes contactées commencent à se méfier de lui, comme ce haut responsable de la wilaya qui n’a pas apprécié qu’on le cite comme source pour Moul Firma, bien que Moul Firma détienne un carnet d’adresses bien plein et qu’il sait exactement comment protéger ses sources. C’est la première fois qu’un responsable se manifeste pour répliquer à Moul Firma. La plupart des autres responsables réagissent avec humour aux informations rapportées, comme si rien n’était. Bref, la nature a horreur du vide, car c’est le vide qui tue. A bon entendeur salut.   

Réflexion
Lundi 9 Avril 2018 - 17:02
Lu 1088 fois
Moul Firma
               Partager Partager

Dans la même rubrique:
1 2 3 4

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 11-12-2018.pdf
2.83 Mo - 10/12/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+