REFLEXION

Le ramadan, une aubaine pour le Hirak



Justes, ne craignez point le vain pouvoir des hommes, car bien qu’élevés, c’est des êtres comme nous, et un seul Dieu  nous jugera demain.  Mais, il ne faut pas reprocher aux autres d’avoir profités des situations, mais on doit se reprocher à nous-mêmes d’avoir laissés un vide pour que d’autres en  profitent.  Les tenants du pouvoir ont essayé  d’étouffer le Hirak dans l’œuf mais c’était sans compter sur le pouvoir d’un  peuple qui se réveille d’une longue  léthargie pour essayer de recouvrir ses droits légitimes de liberté avec une union nationale de toutes les composantes de la société  toutes tendances confondues sans limite d’âge ou catégories sociales tel un premier Novembre 1954. La seule différence entre les deux, c’est que la première était organisée, structurée avec des leaders qui  guidaient  le peuple, par contre le Hirak est spontané, sans leaders a priori. La première,  ce sont des chefs de partis politiques qui canalisaient le peuple, par contre le Hirak (peuple) c’est lui qui posait ses conditions et revendications à l’Etat et le comble de tout cela c’est avec un pacifisme hors du commun et unique dans le monde. Les choses se sont inversées.  Quant au ramadan, c’est une autre paire de manche car  depuis quand le mois sacré du  ramadan a été une entrave ou une barrière  pour accomplir et atteindre ses objectifs ? Le prophète Mohamed (qsssl) et ses disciples  en sont le vrai exemple. La plupart des batailles qu’avaient engagées  le Messager de Dieu  et ses disciples contre les mécréants pour étendre la religion musulmane qui est l’Islam à travers le monde entier se sont déroulées durant le mois de ramadan et furent des victoires complètes alors que la lutte commença dans le désert de la péninsule arabique avec des moyens archaïques et précaires.  A  l’heure actuelle et avec toute la technologie de pointe et  les moyens disponibles dont dispose le monde du  XXIème siècle, le jeûne ne pose aucun problème et n’entrave en rien le Hirak car quand un peuple  a la foi dont il est imprégné et des principes qu’il a et qu’il se fixe des objectifs  bien précis lutte avec cette force inouïe de non violence, le ramadan est une opportunité et même une aubaine pour ce Hirak  qui doit présenter une feuille de route et un projet de société dans les plus brefs délais et trouver une solution qui répondent aux aspirations du peuple et non pour le leadership qui pourrait avoir des suites facheuses.

BENYAHIA EL HOUCINE
Mardi 14 Mai 2019 - 18:42
Lu 295 fois
Edito
               Partager Partager

Dans la même rubrique:
1 2 3 4 5 » ... 230

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 16-07-2019.pdf
3.82 Mo - 15/07/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+