REFLEXION

Le procès en appel d’Ali Haddad reporté au 27 septembre



La cour d’Alger a décidé, dimanche le report au 27 septembre en cours, du procès en appel de l’homme d’affaires Ali Haddad, condamné en première instance, à une peine de 18 ans de prison ferme assortie d’une amende de 8 millions da. En effet,  la cour a décidé le report de ce procès en appel à la demande du collectif de défense pour « la consultation des documents de l’affaire et la réunion des conditions requises pour le procès, dont la comparution de l’ancien premier ministre, Ahmed Ouyahia, incarcéré à la prison d’Abadle (Béchar) et de Ali Haddad détenu à le prison de Tazoult (Batna) devant le cour. L’ancien chef du FCE (Ali Haddad) a été condamné à plusieurs peines don la confiscation de tous ses biens pour les chefs d’accusation liés à le corruption notamment l’obtention de privilèges immobiliers et bancaires et conclusion de marchés en violation de le législation.

Réflexion
Lundi 21 Septembre 2020 - 16:58
Lu 130 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 24-10-2020.pdf
3.02 Mo - 23/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+